Ne pas perdre espoir pour survivre en forêt

Comment survivre en forêt ? Guide Etape par Etape

Partager cet article:

Robin Drilag

Il est très important de savoir survivre en forêt en cas d’effondrement. Les forêts constituent une ressource en nourriture intéressante quand on connaît les plantes sauvages comestibles et quand on sait chasser.

Vous avez aussi à votre disposition de quoi vous fabriquer un abri en hauteur, des outils et beaucoup d’autres choses en forêt.

Dans cet article, vous allez découvrir comment survivre en forêt étape par étape. (Et vous le verrez, c’est bien différent des stratégies de survivalisme en ville !)

1. Savoir bien s’orienter en forêt

Survie en forêt savoir s'orienter
Survie en forêt savoir s'orienter

Un des piliers importants de la survie en forêt est l’orientation, en particulier si votre objectif est de rejoindre un point précis.

Il existe plusieurs astuces qui peuvent vous permettre de bien vous orienter en forêt. Si vous avez une boussole et une carte, dans ce cas il n’y a pas de difficulté.

Mais imaginons que vous ayez perdu votre boussole ? Comment feriez-vous pour connaitre le nord ? Comme le rappelle Jacob Karhu dans la video de Brut, vous pouvez vous orienter avec :

De l’eau, une aiguille et une feuille

Vous pouvez créer une boussole naturelle facilement en utilisant de l’eau, un aiguille et une feuille. Les aiguilles sont normalement magnétisées naturellement mais vous pouvez aussi les frotter contre vos cheveux (si vous en avez 😉!) pour la magnétiser davantage.

Il vous suffit alors de poser l’aiguille sur la feuille et de les mettre sur de l’eau stagnante. La pointe va alors indiquer le nord: Le tour est joué !

La mousse sur les arbres

Les mousses vont généralement se développer sur la face de l’arbre exposée au nord. En effet, les mousses vont profiter de plus d’obscurité et d’humidité sur cette face.

Prenez un échantillon de plusieurs arbres et regardez de quel côté la mousse se développe pour savoir où se trouve le nord !

Les étoiles

On connaît tous la Grande Ourse qui a la forme d’une casserole. L’étoile polaire se situe à environ 5 fois la longueur des 2 dernières étoiles de la Grande Ours. Encore une fois, ceci indique la direction du nord.

La lune

Nous pouvons ajouter à la video de Jacob Karhu qu’il est possible de s’orienter avec la lune : Lorsque le croissant de lune apparaît avant le coucher du soleil, son côté lumineux permet d’indiquer l’ouest.

A l’inverse, si la lune apparaît après minuit, le côté lumineux indique l’est.

Enfin, il faut savoir que la pleine lune se trouve au nord à l’heure du midi et au sud à minuit.

Maintenant que vous connaissez où se trouve le nord, vous avez juste à utiliser une carte (un outil essentiel pour la survie en forêt !) pour prendre la bonne direction… Et ne pas tourner en rond pendant des heures !

Utiliser une balise GPS

Aussi, vous avez la possibilité d’utiliser une balise GPS. Grâce à ce tracker GPS, vous éviterez de vous égarer et d’avoir des accidents. Cette balise peut vous permettre d’enregistrer votre itinéraire et donc de retracer votre chemin en cas de problème.

2. Trouver un coin d’eau: essentiel pour survivre en forêt

Survie en forêt: Trouver de l'eau
Survie en forêt: Trouver de l'eau

Survivre sans eau est tout bonnement impossible, surtout si vous devez marcher. Après 3 ou 4 jours, vous commenceriez à ne plus pouvoir faire d’efforts sans eau. Vous devez donc trouver régulièrement des sources d’eau pour vous recharger.

Il y a plusieurs sources d’eau que vous pouvez trouver en forêt :

Les lacs

Il y a plus de lacs et étangs en forêt que l’on pourrait le croire. Comme pour toute eau trouvée dans la nature, vous devez la bouillir pour la purifier. D’ailleurs, si vous suivez des survivalistes connus parmi notre top 10 ou si vous avez suivi les aventures de Bear Grylls dans Man vs Wild, vous devez être familier de ce genre de pratiques.

Attention, bouillir l’eau ne la rend pas forcément potable car certains métaux lourds ne seront pas éliminés. Cependant, si vous n’avez aucune autre solution, mieux vaut prendre le risque de boire cette eau plutôt que de mourir de soif.

Les rivières: Importantes pour survivre en forêt

Comme pour les lacs, les rivières constituent une excellente source d’eau. En plus, vous pouvez suivre le cours de la rivière si vous êtes complètement perdu pour avancer.

Ceci vous permettra d’avoir toujours une source en eau proche de vous. Comme pour les lacs, l’eau doit être bouillie avant d’être bue.

L’eau de pluie

S’il pleut, vous pouvez faire un entonoir avec de larges feuilles qui redirigent l’eau vers votre bouteille.

Attention, l’eau de pluie n’est pas potable. Mais comme pour pour les lacs et rivières, vous pouvez réduire le nombre de micro organismes en la faisant bouillir.

Dans tous les cas, mieux vaut prendre de risque de boire l’eau que vous trouvez plutôt que de mourir de déshydratation si vous n’en trouvez pas.

3. Faire un feu

Faire un feu: Pilier de la survie en forêt
Faire un feu: Pilier de la survie en forêt

En particulier s’il fait froid et humide, votre survie en forêt peut être compromise si vous n’arrivez pas à vous sécher et vous réchauffer de temps en temps.

Le pire serait d’avoir des chaussettes et chaussures humides sans pouvoir les sécher. Au bout de quelques jours, l’état de la peau de vos pieds vous empêcherait d’avancer davantage.

Il est donc important que vous sachiez faire un feu pour survivre en forêt. Si vous avez un briquet, des allumettes, ou une pierre à feu, dans ce cas vous aurez peu de difficultés.

En revanche, si vous n’avez rien en votre possession, vous avez plusieurs méthodes que vous pouvez utiliser :

  1. Avec une pierre bien sèche et de l’acier, vous pouvez faire des étincelles et mettre feu à de la paille ou du coton. Pour l’acier, vous pouvez utiliser le dos de votre couteau par exemple.
  2. Si vous avez une loupe, vous pouvez enflammer de la paille en la mettant entre votre foyer de feu et le soleil.
  3. En faisant frotter 2 bouts de bois. Par exemple en faisant rouler un bâton à l’aide de la technique de l’arc et de la ficelle sur un autre bout de bois.

4. Trouver à manger

Les glands peuvent être mangés !
Les glands peuvent être mangés !

Poser des pièges

En forêt, vous avez de nombreuses sources de nourriture animale et végétale.

Sauf si vous avez une arme à feu ou un arc, difficile de chasser les animaux sauvages. Si vous vous établissez pendant plusieurs jours dans une même zone pour vous reposer, vous pouvez donc poser des pièges.

Il y a de nombreux pièges faciles à faire avec du bois. Le mieux est que vous visionniez des vidéos qui vous montrent directement comment les faire. Généralement, les pièges avec bois fonctionnent avec des systèmes d’encoche, de déclencheurs et de collet.

Cueillir des plantes et fruits comestibles

Ensuite, vous pouvez trouver de nombreuses plantes et fruits comestibles en forêt :

  • Les noix, noisettes, châtaignes et autres fruits secs
  • Les glands : Et oui, les glands sont une source de nourriture abondante en forêt et très riche. Il vous faut d’abord dans un premier temps retirer les tanins. Pour cela, vous pouvez faire une encoche dans les glands et les faire bouillir une vingtaine de minutes. Ensuite, retirez la coque qui les recouvrent et refaire cuire les morceaux extraites 20 minutes de nouveau. Si le glands sont encore amers une fois bouillis, vous pouvez répéter l’opération une nouvelle fois en changeant l’eau pour éliminer tous les tanins.
  • Les orties qui peuvent être mangées en soupe, le trèfle, les pâquerettes, le pissenlit, la noisette de terre, etc…
  • Les champignons: Pour ceux-là, ce peut être plus délicat car certains champignons sont toxiques. Mieux vaut donc avoir un minimum de connaissances pour reconnaître les champignons comestibles avant de les manger.

Pêcher des poissons

Pêcher des poissons
Pêcher des poissons

Si vous êtes à côté d’une rivière ou d’un lac, vous pouvez essayer de pêcher des poissons ou écrevisses. Pour cela, si vous avez un hameçon, il vous suffit de trouver des vers de terre sous une pierre par exemple et de vous fabriquer une canne à pêche avec une branche.

Si vous n’avez pas d’hameçon et que l’eau est peu profonde, vous pouvez vous fabriquer un arc ou un harpon pour chasser les poissons à vue.

Piéger des poissons

Enfin, vous pouvez également piéger les poissons, en particulier dans une rivière. Pour cela, il vous suffit de trouver un endroit où la largeur de la rivière diminue.

Vous pouvez aussi diminuer par vous-même cette largeur en faisant un barrage avec une ouverture.

Ensuite, avec de petites branches souples, vous pouvez fabriquer un panier cylindrique avec une seule ouverture ou un panier conique qui permettra aux poissons d’entrer mais pas de ressortir. Il vous suffira alors de placer l’entrée du panier au niveau de l’endroit où l’eau passe à travers le barrage.

5. Fabriquer un bon abri pour une survie « confort » en forêt

Construire un abri en forêt
Construire un abri en forêt

L’abri peut avoir plusieurs intérêts : Vous protéger des prédateurs, vous protéger des intempéries et en particulier de la pluie, vous protéger du vent, apporter de la sérénité pour mieux dormir, etc…

Pour cela, chacun y va généralement de sa propre imagination. Si vous n’avez pas de corde, vous pouvez utiliser des racines de pin par exemple pour faire office de corde.

L’idéal est de faire un toit avec une bonne inclinaison pour que l’eau de pluie s’écoule facilement. Par exemple, l’abris bien connu des indiens qui est le tipi est un excellent abri pour faciliter l’écoulement de l’eau et éviter qu’elle ne pénètre à l’intérieur.

Vous pouvez aussi vous faire un abri en hauteur si vous êtes entouré de gros arbres, mais si votre abris est haut, pensez à bien vous attacher à l’arbre pour ne pas tomber pendant la nuit.

6. Se protéger des prédateurs

Se protéger des prédateurs
Se protéger des prédateurs

Survivre dans une forêt en France est différent des autres pays

Si vous évoluez dans des forêts en France, il y a peu de prédateurs qui peuvent vraiment vous mettre en danger, à part les insectes ou les serpents en cas de malchance.

Par contre, si vous voulez survivre dans la forêt amazonienne, ou dans des forêts aux Etats-Unis, les choses sont différentes. Par exemple, il n’est pas rare de croiser des ours dans les forêts au Canada. Et dans cette situation, mieux vaut savoir comment réagir.

En effet, la faune et la flore en France représente des risques très faibles par rapport à ce que l’on peut voir dans d’autres pays. Survivre dans une forêt en France, ce n’est pas la même chose que dans tous les autres pays !

Par exemple, que faire si on croise un ours ?

  • La première chose à faire, c’est de ne pas s’en rapprocher
  • Si vous voyez un ours au loin, continuez à marcher en essayant d’aller dans la direction opposée de celui-ci.
  • Il est aussi important aussi que l’ours de soit pas surpris de votre présence. N’hésitez pas à parler fort pour alerter l’ours de votre présence s’il ne vous a pas vu.
  • Si vous êtes face à un ours, évitez de vous enfuir en courant ou de faire tout geste brusque.
  • Évitez aussi de le regarder dans les yeux.
  • Parlez lui calmement pour le rassurer, et éloignez-vous lentement.
  • Si l’ours a un comportement prédateur, autrement dit qu’il vous suit et vous course pour vous attaquer, défendez-vous en essayant de l’intimider et éventuellement en utilisant une arme si vous en avez une.

Attention à l’emplacement de votre stock de nourriture

Il est très important que votre stock de nourriture (si vous en avez un) soit éloigné de votre campement pendant la nuit.

En effet, c’est votre nourriture qui attirera en premier lieu les prédateurs avant de qu’ils ne s’intéressent à vous. Assurez-vous donc de ne pas dormir juste à côté du lieu où vous avez cuisiné et mangé.

7. Fabriquer des outils et armes pour survivre longtemps en forêt

Fabriquer ses outils pour améliorer la qualité de sa survie en forêt
Fabriquer ses outils pour améliorer la qualité de sa survie en forêt

Cette partie peut aller en correspondance avec la précédente concernant les prédateurs.

Les outils et les armes que vous fabriquerez pourront vous servir à chasser, cuisiner, mais aussi à vous protéger.

Si vous avez déjà un bon couteau, on peut dire que vous êtes déjà bien équipé. C’est l’outil indispensable quand on veut survivre en forêt. Grâce au couteau, vous allez pouvoir fabriquer d’autres armes, en taillant du bois pour faire une lance ou des flèches par exemple.

Si vous n’avez pas de couteau, vous pouvez toujours vous fabriquer des outils tranchants, notamment en taillant des pierres comme le faisaient les hommes préhistoriques.

L’idéal est de pouvoir avoir une grosse pierre qui vous servira à casser de plus petites pierres, vous permettant d’obtenir des pierres avec une forme tranchante au final.

8. Trouver des secours

Trouver des secours
Trouver des secours

Sauf si vous êtes en pleine forêt de votre plein gré et que vous souhaitez y rester, il est important de pouvoir trouver un moyen d’alerter les secours si vous êtes perdu.

En pleine forêt, c’est une chose bien difficile à faire puisque vos signes seront cachés par les arbres et ne seront donc pas visibles par hélicoptère.

Par contre, si vous trouvez une prairie ou un autre espace dénué d’arbres au milieu de la forêt, vous pouvez positionner des branches pour écrire un énorme « SOS » qui pourrait être visible par les hélicoptères.

9. Ne pas perdre espoir

Ne pas perdre espoir pour survivre en forêt
Ne pas perdre espoir pour survivre en forêt

Si les souffrances physiques peuvent être difficiles, elles restent surmontables à partir du moment où il reste de l’espoir. Tant que vous avez en tête que vous pouvez survivre à votre situation, vous augmenterez drastiquement vos chances de survie en forêt.

Lorsque l’on est perdu, il est donc important de se dire que l’on va réussir à s’en sortir. Sinon, vous pouvez paniquer, perdre vos moyens et votre confiance et ainsi ne pas mettre tous les moyens pour vous en sortir.

N’hésitez pas à faire des exercices de visualisation le soir et le matin, durant lesquels vous vous imaginez retrouver votre chemin et vos proches. Cela vous donnera une énergie considérable pour pouvoir retrouver votre chemin et survivre en forêt.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour pouvoir survivre en forêt. N’hésitez pas à partager cet article à vos amis sur les réseaux sociaux pour les aider à améliorer leurs capacités de survie aussi !


Partager cet article:

5 réflexions sur “Comment survivre en forêt ? Guide Etape par Etape”

  1. Ping : Liste du Matériel Survivaliste - Autonomie & Survivalisme

  2. Ping : 12 Livres de Survivalisme à Lire Absolument - Autonomie & Survivalisme

  3. Ping : Tente de Survie: Top 5 et Critères pour Choisir - Autonomie & Survivalisme

  4. Ping : N'achetez PAS de Couteau de Survie sans Savoir ça ! - Autonomie & Survivalisme

  5. Ping : Que Faire en Cas de Guerre Civile en France ? - Autonomie & Survivalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *