couteau bushcraft

Meilleur Couteau de Bushcraft en 2022: Lequel Choisir ? (Tranchant et Robuste)

Partager cet article:
Robin Drilag

En bushcraft, le couteau est l’équipement le plus indispensable. Il vous permet de couper, tailler, cuisiner, fendre et vous défendre, etc… Il est donc important de faire le bon choix ! Dans cet article, vous allez découvrir les 7 meilleurs couteaux pour le bushcraft et comment choisir le bon.

Les 7 meilleurs couteaux pour le bushcraft

1. Le meilleur couteau de Bushcraft: Couteau ESEE model 6 (Tranchant et robuste)

Couteau de survie ESEE model 6
Couteau de survie ESEE model 6

Caractéristiques :

  • Longueur totale : 29,84 cm
  • Longueur de la lame : 14,6 cm – en acier 1095HC
  • Poignée en toile Micarta noire
  • Poids – 453.59 grammes
  • Fabrication : États-Unis

Le couteau ESEE model 6 est l’un des meilleurs couteaux pour le bushcraft et la survie. Sa lame est tranchante et robuste, et sa poignée permet une bonne prise en main. Son format lui permet d’être très polyvalent et de pouvoir être utilisé pour toutes les activités liées au bushcraft: Tailler des branches, couper des buches, cuisiner, vous faire un abri, etc… Il est aussi conseillé parmi les meilleurs couteaux pour survivalistes.

Depuis 25 ans, Randalls Adventure and Training conçoit des couteaux de qualité, abordables et notamment à l’usage militaire pour les forces américaines ou autres forces de l’ordre. Il n’est donc pas rare d’en voir dans les zones de combat ou à la ceinture de nombreux officiers de police nationale et fédérale. Pouvant convenir à tous (adultes) et par tout temps il s’agit bien là de couteaux compacts à haute performance.

2. Meilleur couteau Bushcraft pas cher : Le couteau Mora Companion

Couteau bushcraft Mora Companion
Couteau bushcraft Mora Companion

Caractéristiques :

  • Longueur totale : 21,80 cm
  • Longueur de la lame : 10,30 cm Full Tang – en acier inoxydable
  • Poignée : caoutchouc bicolor
  • Poids : 85 grammes
  • Fabrication : Suède

Adopté par un grand nombre de pratiquants de bushcraft, le Mora Companion est un allié parfait pour toute sortie dans la nature. Performant par sa robustesse et son tranchant, il a la grande qualité d’avoir un prix très abordable ! C’est probablement le couteau de bushcraft avec le meilleur rapport qualité/prix. Ce couteau de buhscraft pas cher n’en reste pas un moins un excellent choix, et c’est pour cela qu’il est très répandu parmi les pratiquants de bushcraft et autres activités extérieures.

Le nom de la marque « Mora » vient d’un village situé en Suède. Ce n’est pas une entreprise née de la dernière pluie, puisqu’elle fabrique des couteaux de qualité depuis 1891. Un autre avantage des couteaux Mora est qu’ils sont très agréables et simple à manipuler. Leurs manches permettent une bonne prise en main, très confortable.

tranchant couteau bushcraft

Le tranchant est primordial pour un couteau de bushcraft. Il vous permet de tailler des morceaux de bois rapidement pour vous fabriquer les outils dont vous avez besoin. Les lames des couteaux de bushcraft peuvent être en acier inoxydable ou en acier carbone. Nous reviendrons sur ces éléments en fin d’article, mais soyez-en assurés, les 7 couteaux de ce top ont été choisis en particulier pour leur lame très tranchante idéale pour le bushcraft !

3. Meilleur couteau de bushcraft français pliant : Couteau de l’armée française

Couteau de survie français

Caractéristiques :

  • Longueur totale : 23,80 cm
  • Longueur de la lame : 8,50 cm – anticorrosion
  • Poignée : PA6
  • Poids : 195 grammes
  • Fabrication : France

Ce couteau de bushcraft français est conçu pour l’Armée Française. Légèreté, robustesse et tranchant, il est idéal pour le bushcraft et la survie en général. Si vous cherchiez un couteau pliant pour le bushcraft, c’est celui-ci qu’il vous faut.

Complètement résistant à la corrosion, le fabricant a également souhaité intégrer au CAC (“Combat Assistance Campagne”), une mécanique extrêmement fiable en assurant un verrouillage de lame imparable en position ouverte. Son petit plus : il dispose également d’un brise vitres et d’un clip ceinture réversible. 

En considérant que ce couteau est conçu pour l’armée française, vous pouvez être assurée d’avoir entre vos mains un outil de grande qualité avec ce couteau de bushcraft français.

D’une manière générale, les couteaux pliants sont déconseillés pour le bushcraft. On conseille plutôt des couteaux à lame fixe pour leur solidité. Si vous souhaitez un couteau pliant, vous devez donc vous assurez d’en avoir un de haute qualité comme le couteau de bushcraft français CAC ci-dessus.

4. Couteau Bushcraft scandinave renommé: Le Mora Garberg

Couteau bushcraft Mora Garberg

Caractéristiques :

  • Longueur totale : 22,80 cm
  • Longueur de la lame : 10,80 cm – en acier 14C28N
  • Poignée en caoutchouc et nylon noir
  • Poids : 170 grammes
  • Fabrication : Suède

Compact et polyvalent, ce couteau de bushcraft scandinave de la marque Mora à lame Full Tang surprendra par son confort d’utilisation et sa grande robustesse. Sa lame comme son manche sont très robustes. Le manche reste très confortable en main, ce qui est d’une manière générale un point fort des couteaux de la marque Mora. Il est aussi accompagné d’un étui tactique pouvant être monté sur biens des supports.

Son manche de 12 centimètres de longueur en fait un couteau adapté même pour les utilisateurs avec des grandes mains. Notez aussi qu’il est plus de 2 fois plus lourd que le Mora Companion présenté plus haut, puisqu’il fait 170 grammes par rapport à 78 grammes pour le Mora Companion.

Notez aussi que le dessus de la lame a un angle de 90°C, ce qui peut être utile pour allumer un feu avec un firesteel ou pour écorcer une branche. Il vous suffit de frotter le dessus de la lame à la pierre à feu pour produire des étincelles, ce qui n’est pas possible lorsque le dessus n’est pas droit.

5. Couteau Bushcraft haut de gamme Jeo-Tec

Couteau bushcraft Jeo Tec

Caractéristiques :

  • Longueur totale : 28 cm
  • Longueur de la lame : 14,50 cm – en acier inoxydable Mova-58
  • Poignée en Micarta noire
  • Poids : 680 grammes (couteau + pochette)
  • Fabrication : Espagne

Adepte de camping, randonnée prolongée, pêche improvisée ou autres activités de plein air, Jeo-Tec conçoit des couteaux pouvant satisfaire tous vos besoins. Idéal pour couper du bois ou des branchage pour faire du feu, pour cuisiner ou même tailler quelques outils, ce couteau est un excellent choix. Sa longue lame permet de fendre des buches très facilement.

Le couteau Jeo-Tec N°39 est adapté si vous souhaitez un gros format, son poids étant de plus de 300 grammes. Son manche est en micarta, ce qui est le matériau idéal pour avoir une bonne adhérence en bushcraft.

6. Le couteau de bushcraft nordique Camilius

Couteau camilius

Caractéristiques :

  • Longueur totale : 22,90 cm
  • Longueur de la lame : 9,50 cm Full Tang – en titane lié
  • Poignée : polypropylène antidérapant et TPE
  • Poids : 249 grammes
  • Fabrication : Suède

Avec sa lame Drop-Point en titane 420 dentelée, à bout creux 9,5 cm, ce couteau de Bushcraft est idéal pour les plus aguerris, avec son très fort tranchant et sa forme prédatrice.  Sa poignée est très ergonomique et antidérapante en polypropylène et TPE avec œillet de préhension. Lorsque vous l’avez en main, vous avez une sensation de solidité et pouvez couper tout ce que vous souhaitez dans la nature avec ! Ce couteau est clairement sous-coté dans l’univers du bushcraft.

Le Camilius est fourni avec son fourreau en nylon balistique robuste pour un rangement sécurisé. 

7. Couteau de bushcraft Real Steel

Couteau bushcraft real steel
Couteau bushcraft real steel

Caractéristiques :

  • Longueur totale : 22 cm
  • Longueur de la lame : 10,50 cm Full Tang – en acier
  • Poignée : fibre de verre – G10
  • Poids : 169 grammes
  • Fabrication : Asie

Si sa conception semble classique avec son broyeur typique, le couteau de bushcraft real steel n’en est pas moins un diamant brut pour les activités en extérieur par son tranchant, sa stabilité et son confort d’utilisation.

Sa poignée en G10 et son œillet de ceinture de sécurité extra large en font un outil simple et pratique d’utilisation. Il est fourni avec son fourreau Kydex dont le passant de ceinture amovible est très appréciable et permet une grande flexibilité.

Comment choisir son couteau de Bushcraft ?

Choisir une lame fixe (Full Tang)

Couteau bushcraft full tang

L’idéal pour le bushcraft est d’avoir un couteau full tang, car cela lui permet d’avoir une meilleure solidité, et permet de taper sur le dessus et le bout de la lame sans l’abîmer. La pointe ne doit pas être excessivement étroite et acérée pour ne pas se fragiliser facilement. La lame full tang permet d’avoir un couteau très polyvalent, facile d’utilisation pour du tranchage, le fendage des buches, l’évidage, le perçage ou de la coupe. 

Parce que la lame d’un couteau de Bushcraft est utilisée et manipulée dans tous les sens, elle doit être robuste mais toujours fonctionnelle et tranchante. Elle devra être assez large pour ne pas s’abîmer et s’émousser sur un matériau dur, mais mince et assez forte pour rester tranchante et agressive. 

Un autre avantage du couteau à lame fixe par rapport au couteau pliant, c’est qu’il ne risque pas de se refermer sur vous lorsque vous l’avez en main, ce qui peut arriver et être à l’origine de blessures graves. Lorsque vous êtes en pleine nature, vous devez le plus possible éviter de vous blesser !

Le tranchant

Le tranchant est l’un des premiers critères pris en compte dans le choix d’un couteau de bushcraft tant il est important pour limiter l’effort d’utilisation.

De nos jours, estimons-nous chanceux de pouvoir choisir les métaux de votre couteau de Bushcraft ; nos ancêtres ont fait faire les leurs avec des éclats tranchants de silex et d’autres roches appropriées pour tout leur assortiment d’outils !

Généralement, vous aurez à choisir entre l’acier au carbone et l’acier inoxydable. Le premier a probablement un besoin d’entretien plus élevé que le second (étant plus sensible à la rouille), mais il est relativement facile à affûter et il est merveilleux à utiliser, notamment pour sculpter et tailler. 

Considérez aussi les questions d’hygiène, si vous avez l’intention de vous en servir pour cuisiner, il peut être utile d’investir dans un couteau en acier inoxydable.

La forme de la lame

Couteau bushcraft arrondi

La forme du taillant de la lame ou du biseau primaire, de son biseau secondaire (s’il y en a un) et de l’angle auquel le biseau(s) est meulé ont une importance pour l’utilisation de votre couteau de bushcraft. Pour le bushcraft, on conseillera plutôt un couteau à lame classique droite style scandinave, qui sera robuste et pratique. Vous pouvez choisir un couteau avec un pointu plus prononcé si vous aimez sculpter le bois pour vous fabriquer des outils.

La longueur de la lame et son épaisseur

Le longueur de la lame, son épaisseur et le style de Tang définiront le poids total du couteau mais aussi sa maniabilité et les utilisations que vous pouvez en faire.

Ainsi, si vous souhaitez faire de la sculpture sur bois par exemple, les lames plus courtes sont beaucoup plus contrôlables étant plus proches de votre main, alors que les lames plus longues seront plus difficiles à manier. Dans le même esprit, une lame épaisse sera bien sûr très robuste, mais le couteau peut perdre en tranchant.

A l’inverse, pour fendre des buches ou pour couper de grosses branches, un couteau avec une lame longue et épaisse sera plus recommandé. Vous pourrez d’avantage profiter de l’inertie du poids de la lame pour couper des branches, et vous serez plus en mesure de taper sur le dessus de la lame pour fendre les buches.

L’idéal si vous pouvez avoir plusieurs couteaux de bushcraft est de varier les longueurs, les formes et les matériaux pour adapter celui que vous prenez à l’utilisation que vous souhaitez en faire et à vos envies du moment.

L’affûtage des lames: Quel angle pour le biseau ?

Aiguiser son couteau de bushcraft

L’angle d’affutage détermine le tranchant mais aussi sa solidité

Plus l’angle de la lame est aigu et plus elle est fine, plus la lame de votre couteau sera tranchante. Plus l’angle est grand, plus la lame de votre couteau sera solide (toutes choses étant égales par ailleurs).

Une lame mince avec un tranchant fin est idéale pour une coupe de précision d’éléments faciles à couper, comme la préparation des aliments, le dépeçage du gibier, etc… Toutefois, il ne faut pas s’attendre à ce qu’une lame fine avec un tranchant à angle aigu accomplisse des tâches lourdes comme fendre ou hacher du bois: La lame risquerait de s’émousser. Pour cela, il vous faut un couteau à tranchant plus large.

La lame du couteau de bushcraft peut aussi avoir un biseau secondaire

Un couteau avec un angle de coupe global de 36 degrés signifie que le couteau a été aiguisé à un angle de 18 degrés de chaque côté. Un biseau secondaire crée un angle plus grand et par conséquent plus solide. Le biseau secondaire change également l’angle de coupe (l’angle où le couteau est tenu lors de la coupe). Il n’est nécessaire que si l’angle de biseau primaire est trop petit, ce qui se traduirait par un bord tranchant mais fragilisé. Un biseau secondaire augmente l’angle du bord de coupe par rapport à l’angle primaire, ce qui rend le bord de coupe plus résistant. Par exemple le couteau Mora Garberg présenté plus haut est doté d’un biseau secondaire.

Le biseau secondaire est peu apprécié par les pratiquants de bushcraft préférant réaliser des coupes de précisions et tailler du bois facilement.

Il est plus facile d’aiguiser un couteau sans biseau secondaire

En outre, un couteau avec seulement un biseau primaire est plus facile à aiguiser en son champ qu’un couteau avec un biseau secondaire. Il suffit de poser la pierre à plat sur le grand biseau plat (ou vice versa) et frotter. Un biseau secondaire nécessite plus de contrôle pour garder le bon angle lors de l’affûtage. La rectification de la lame ou du biseau primaire se réfère à la manière dont la lame a été façonnée au-dessus du bord de coupe ou du biseau secondaire (le cas échéant).

D’autres taillants peuvent être mal adaptés à l’environnement choisi. La mouture creuse, par exemple, fait un excellent couteau de dépouillement et de camping, mais est généralement trop mince pour supporter un travail de coupe précise.

La dureté de la lame

Couteaux de bushcraft artisanaux

Pour un couteau de bushcraft, on retrouve souvent des duretés aux alentours de 56-58, comme beaucoup de couteaux de la marque ESEE par exemple.

Il existe de nombreux aciers tous très différents les uns des autres mais chacun ayant a son propre traitement thermique ou chimique. Les aciers possèdent alors différentes caractéristiques résultant de chacun de ces traitements.

  • L’acier inoxydable est souvent utilisé en raison de sa bonne tenue face à la corrosion, mais il reste cependant très « mou » de base. Les couteaux de la marque Mora par exemple sont en acier inoxydable. Plusieurs alliages d’aciers inoxydables existent, le tout sera de déterminer celui qui conviendra le mieux à votre utilisation. Par exemple : plus on ajoute de chrome à l’alliage, plus l’acier devient résistant à la corrosion, mais il en sera en revanche moins dur.
  • L’acier au carbone a une dureté plus importante, car le carbone apporte de la dureté à la lame. Généralement, plus le taux de carbone est élevé et plus la qualité de la coupe est bonne. Les lames en acier carbone ont aussi la caractéristique d’être plus faciles à aiguiser que celles en acier inoxydable.

Gardez à l’esprit qu’aucun acier n’est parfait. Chacun a ses propres qualités, bonnes et mauvaises. Inévitablement, vous devrez expérimenter, comparer et constater pour ainsi pouvoir faire votre choix. N’importe lequel de ces aciers vous servira bien dans la plupart des situations.

Les matériaux pour le manche

Couteau de bushcraft manche

C’est vraiment simple, la meilleure des recettes pour trouver les matériaux idéaux pour votre utilisation, c’est d’essayer avant d’acheter ! Si le couteau n’est pas confortable dans votre paume, vous serez considérablement limité dans ce que vous entreprendrez de réaliser avec l’outil. Vous risquez aussi d’avoir des ampoules si le manche n’est pas confortable et que vous faites des tâches répétitives.

Vous allez devenir si familier avec votre couteau qu’il deviendra comme un prolongement de votre main se mouvant sans effort pour accomplir ce que vous demandez de lui ! Il est donc important que vous puissiez bien le maintenir.

Les manches pour le bushcraft sont souvent très ergonomiques et avec une bonne prise en main, à la demande ce que la majorité des gens souhaitent trouver en acquérant un couteau de Bushcraft.

Évitez le plus possible les bords carrés, les bavures entre les types de matériaux et toutes les fantaisies inutiles de conception. Demandez-vous si vous serez à l’aise d’utiliser ce couteau pendant de longues périodes, en mettant souvent une force considérable à travers votre prise sur la poignée.

Portez aussi une attention davantage prononcée sur la garde du couteau. Il serait dommage de vous blesser par manque de grip en cas d’action de frappe ou d’appui avec la pointe. La préhension doit être parfaite, en particulier quand il pleut et que le manche et humide. A l’inverse, si vous avez l’habitude d’avoir les mains très sèches, évitez les manches en plastiques qui pourront vous glisser des mains.

Couteau bushcraft Décathlon Solagnac, est-il un bon couteau de Bushcraft ?

Couteau bushcraft solognac

Caractéristiques :

  • Longueur totale : 26 cm
  • Longueur de la lame : 13 cm – en acier inoxydable 5CR15
  • Poignée en caoutchouc
  • Poids : 270 grammes
  • Fabrication : France

Conçu pour toutes les pratiques et activités extérieures (notamment la chasse), ce couteau est souvent utilisé par les pratiquants de bushcraft.. Il est monté avec une lame fixe de 13 cm en acier inoxydable et résistant. Son petit plus se ressentira grâce à son manche en caoutchouc synthétique qui lui offre un excellent grip et une précision de coupe remarquable. En tout point, cela fait de lui un très bon couteau de Bushcraft.

L’angle de sa lame est de 23° et le fournisseur aura pensé à incruster un triangle orange à l’arrière de l’emballage permettant de maîtriser l’affûtage. Il ne restera alors plus qu’à poser la lame sur ce triangle, suivre la pente et conserver cet angle lors de l’affûtage sur la pierre.

Vous pouvez acheter ce couteau de bushcraft Decathlon en ligne ou en magasin, ce qui est conseillé pour pouvoir essayer sa prise en main avant de l’acheter.

À quoi peut servir un couteau en Bushcraft ?

Couteau bushcraft pour allumer un feu

Une bonne lame est une nécessité absolue pour le Bushcraft et remplace souvent beaucoup de matériel lourd et encombrant. Par exemple, un couteau solide et un bâton, vous permettent de matraquer à travers des branches d’arbre de taille raisonnable, permettant dans une certaine mesure de remplacer l’utilisation d’une hache de bushcraft.

Bien qu’il soit toujours préférable d’avoir le bon outil pour chaque fonction, il est aussi important de ne pas trop s’encombrer ! Vous ne pouvez pas vous attendre à avoir l’outil approprié pour chaque tâche que vous pourriez rencontrer, surtout dans une situation de survie. Le bon couteau, bien que pas toujours parfait, remplit le boulot de nombreux outils différents dans de nombreuses situations. Avoir son couteau personnel peut rendre la vie plus facile et peut littéralement être un sauveteur de vie dans une situation désastreuse. Il pourra même vous servir à fabriquer certains outils dont vous pourriez avoir besoin !

Voici une liste non exhaustive de ce à quoi peut servir votre couteau de bushcraft:

  • Couper des branches
  • Tailler des branches
  • Dépecer un animal
  • Couper des morceaux de paracorde
  • Allumer un feu (avec un firesteel)
  • Vous défendre en cas d’attaque
  • Sculpter des objets dans le bois (comme des cuillères)
  • Creuser dans la terre
  • Fendre des buches
  • Percer un arbre
  • Vous couper les cheveux
  • etc

Vous l’aurez compris, un couteau de bushcraft vous permet d’avoir toutes les fonctions de base pour survivre dans la forêt.

Pour finir… Acheter son couteau de Bushcraft : une histoire de goût et de confort !

Rappelez-vous que vous achetez un outil qui doit respecter l’utilité de son usage. Prenez le temps d’essayer et manipuler plusieurs couteaux tant pour leur poids et leur maintien. Posez des questions aux fabricants pour vous permettre d’acquérir l’objet de votre bonheur. Le choix d’un couteau de bushcraft se fait souvent sur un coup de foudre !

Enfin, il est important et relativement facile d’entretenir son couteau, alors prenez l’habitude de le garder propre et sec dans la mesure du possible ; assurément il saura vous le rendre par sa fidélité et sa praticité.

Bonne chance dans votre choix de couteau de Bushcraft !

Dernière chose: Pensez aussi qu’un couteau de bushcraft est souvent imposant il est assimilé à une arme blanche: Vous ne devez donc pas fréquenter de lieux publics avec celui-ci dans votre poche ou à votre ceinture !

3 réflexions sur “Meilleur Couteau de Bushcraft en 2022: Lequel Choisir ? (Tranchant et Robuste)”

  1. Ping : Meilleure Hache de Survie et Bushcfraft en 2022: Laquelle Choisir ? - Autonomie & Survivalisme

  2. Ping : Matériel Bushcraft: La Liste des 27 Equipements Vraiment Utiles ! - Autonomie & Survivalisme

  3. Ping : Bushcraft: Guide Complet 2022 (Matériel, Techniques, Conseils) - Autonomie & Survivalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.