vivre sans électricité

Vivre Sans Electricité Confortablement Grâce à ces 9 Conseils

Partager cet article:
Robin Drilag

Vivre sans électricité, c’est possible ! Certains aventuriers ayant soif d’autonomie et de simplicité ont franchi le pas… Et pourquoi pas vous ? Et dans tous les cas, étant donné les crises énergétiques qui s’annoncent, savoir comment se passer d’électricité peut être un grand avantage pour mieux vivre les années à venir. Dans cet article, vous allez découvrir les conseils pour vivre sans électricité et les difficultés auxquelles vous pouvez être confronté.

Les 9 conseils pour vivre sans électricité

Conseil n°1: Utiliser un poêle à granulés sans électricité ou un poêle à bois 🪵

le poêle a granules sans électricité

Le premier point important est de trouver un moyen de chauffage sans électricité ni gaz. En effet, fini les radiateurs électriques ! Il vous faut un moyen de chauffage autonome. Les 3 solutions les plus efficaces sont: 

  • Le poêle à bois (ou la cheminée): C’est le moyen le plus simple et économique de vous chauffer sans électricité, surtout si vous avez du bois à votre disposition. Vous pourrez ainsi couper quelques arbres chaque année pour subvenir à vos besoins en combustible. Cette solution est plus adaptée à une vie à la campagne, puisqu’il faut un endroit pour pouvoir stocker le bois.
  • Le poêle à granulés sans électricité: Il en existe des classiques avec un système de programmation et d’allumage électrique, mais celui qui nous intéresse ici est celui qui fonctionne par gravité, sans électricité. Ce type de poêle à granulé est la bonne solution si vous habitez en ville et que vous souhaitez gagner en autonomie sur votre chauffage. Les pellets sont plus faciles et plus propres à stocker que le bois.
  • Le poêle mixte à bois et granulés sans électricité: Ce dernier permet d’utiliser à la fois des granulés et du bois comme combustible. Si vous pouvez avoir accès aux 2, ce peut être la bonne solution pour vous.

Il peut aussi être bien d’avoir un petit chauffage d’appoint sans électricité comme un chauffage à pétrole. Ce dernier permet de produire de la chaleur rapidement, même si je vous déconseille de l’utiliser sur une durée prolongée à cause de l’odeur d’essence qu’il libère.

Conseil n°2: Favoriser l’entrée de lumière naturelle pour un éclairage sans électricité ☀️

En journée, rien de mieux que la lumière naturelle pour éclairer votre maison. Cela vous permettra de faire vos activités en intérieur sans avoir besoin de lumière supplémentaire. Voici quelques bonnes pratiques à mettre en place:

  • Utilisez de la peinture blanche pour peindre vos murs. Celle-ci réfléchit davantage la lumière, permettant une meilleure diffusion dans votre habitat. Pour aller plus loin, vous pouvez même favoriser le blanc dans vos objets et équipements du quotidien: poubelle, linge, table, etc…
  • Ayez une grande baie vitrée sur le mur de votre pièce principale. C’est essentiel pour une bonne luminosité intérieure en plus des fenêtres.
  • Placez les parties de la pièce qui nécessitent de la lumière proches des fenêtres: Votre table de bureau, le plan de travail de votre cuisine, etc…
  • Evitez les cloisons inutiles, comme par exemple entre le salon et la salle à manger. Vous pouvez juste mettre un grand rideau ou une cloison amovible, lorsque vous avez vraiment besoin d’intimité. Une autre solution est aussi de mettre des petites fenêtres entre les différentes pièces de la maison.
  • Faites poser des fenêtres de toit. C’est une excellente solution, que ce soit dans une maison plein pied ou à étage pour bénéficier au maximum de la lumière du soleil. Dans une maison plein pied, toutes les pièces de la maison pourront en profiter. Dans une maison à étages, seulement les pièces au dernier étage de votre logement seront éclairées par les fenêtre de toit. C’est une information à prendre en compte dans le choix de l’aménagement des pièces.

⚠️ Veuillez noter que plus le nombre de fenêtres et d’ouvertures se multiplie, plus les potentielles pertes de chaleur se multiplient aussi. Nous y reviendrons plus bas dans l’article, mais la présence de nombreuses fenêtres ne doit pas se faire au détriment de l’isolation de l’habitat.

Conseil n°3: Avoir un stock de bougies et des lampes à pétrole 🕯️

lampe a pétrole

Lorsque l’on souhaite vivre sans électricité ni gaz, le feu est l’un de nos meilleurs alliés ! Et pour conserver une flamme pendant plusieurs heures avec la même constance, les 2 meilleures solutions sont les bougies en cire et les lampes à pétrole.

Les bougies peuvent avoir plusieurs fonctions, dont notamment la production d’un éclairage sans électricité. Avec plusieurs bougies, vous pouvez briser le noir d’une pièce pour y apporter une lumière vivante et chaleureuse. Lire ou écrire à la lumière d’une bougie est une expérience des plus relaxantes et agréables. Ayez donc toujours chez vous des bougies de toutes sortes: Cierges, bougies chauffe-plat, parfumées ou non, petites et grosses, etc… Les bougies chauffe-plat pourront aussi vous aider à allumer un feu avec du bois mouillé.

Apparues au XIXème siècle, les lampes à pétrole ont peu a peu été délaissées au profit des ampoules électriques, mais il est toujours possible d’en trouver en magasin ! Elles permettent la production d’une flamme plus grande que celle produite par une bougie, et donc un meilleur éclairage sans électricité. Elles offrent aussi l’ambiance chaleureuse que produit la bougie. Enfin, un autre de leurs avantages par rapport à la bougie est qu’elles sont moins sensibles aux courants d’air, puisque la flamme est entourée d’une protection en verre. La lampe à pétrole est donc la lampe sans électricité la plus pratique et lumineuse.

Conseil n°4: Diversifier les activités manuelles: Lecture, artisanat, jardinage… 📚

Vivre sans électricité, cela implique de vivre sans télévision, sans ordinateur, sans téléphone portable, etc… Selon une étude menée en 2021 par Nord VPN, les français passeraient en moyenne 56 heures par semaine devant des écrans, dont 36 heures durant leur temps libre et 20 heures pour leur travail. Cela fait donc plus de 5 heures par jour passées devant un écran pour le simple loisir. Lorsque vous n’aurez plus d’électricité, c’est autant de temps que vous aurez pour faire d’autres activités. Ceux qui pensent ne pas avoir le temps de vivre sans électricité, prétextant que les tâches du quotidien prennent plus de temps, n’ont maintenant plus d’excuse !

Avec 5 heures de plus par jour que le français moyen, vous pourrez créer un beau jardin, lire, apprendre à faire de la musique, passer plus de temps avec vos amis, vous occuper d’animaux, couper du bois, pêcher, prendre le temps de cuisiner, etc… Lorsque l’on a plus d’électricité, les activités sont beaucoup plus variées !

Vous verrez aussi que vous créerez beaucoup plus de lien social autour de vous qu’en passant beaucoup de temps devant les écrans. Certes, vous aurez moins d’interactions virtuelles avec vos amis, mais vous pourrez rencontrer et discuter avec beaucoup plus de gens autour de vous.

Conseil n°5: Cuire ses aliments grâce au feu 🔥

cuisinière a bois

Si vous décidez de vivre sans électricité, une des questions qui va se poser est la cuisson des aliments. Les possibilités que vous avez à votre disposition sont donc:

  • Cuire vos aliments avec une gazinière. C’est la solution la plus simple, mais elle ne vous rend pas autonome complètement puisque vous ne pourrez pas produire votre gaz vous même.
  • Avoir une cuisinière à bois ou un poêle à bois avec des plaques de cuisson. Cela vous permettra, en plus de vous chauffer, de faire cuire votre nourriture à la poêle. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l’article pour savoir quoi manger sans électricité.
  • Faire griller votre viande, légumes, pommes de terre, etc… au barbecue, ou sur une grille sur un feu de camp
  • Utiliser un diable en terre cuite, qui permet notamment de faire de délicieuses pommes de terre au four
  • Fabriquer un four naturel en terre: Il vous permettra par exemple de cuire du pain et des pizzas, mais vous pourrez l’utiliser pour tous types d’aliments dans un plat adapté.

Vous verrez que sans électricité, vous aurez une alimentation beaucoup plus saine et que vous utiliserez davantage d’aliments bruts, non transformés.

Conseil n°6: Bien isoler sa maison 🏡

Une maison bien isolée aura besoin de beaucoup moins d’énergie pour fonctionner, puisque la chaleur ne s’échappera pas. Pour vous donner une idée, 30% de la chaleur perdue passe par le toit, 20% par les murs, 20% par les fuites d’air (cheminées, serrures, hottes…) et 15% par les vitrages. Ces informations permettent donc de savoir où agir pour une meilleure isolation de votre habitat.

Le point le plus facile et le moins coûteux sur lequel vous pouvez agir en premier est la déperdition de chaleur par les fenêtres. Cela passe par la vérification de l’état des joints, la mise en place d’un double vitrage, l’installation de rideaux thermiques, etc…

Concernant l’isolation des murs et du toit, vous aurez souvent besoin de faire appel à un professionnel. Leur isolation peut se faire à 2 niveaux: depuis l’extérieur et depuis l’intérieur. Pour les murs, la pose de panneaux isolants collés au mur, de bardage et/ou simplement d’un enduit isolant sur l’extérieur permet d’améliorer l’isolation. Une cloison et des panneaux de doublage peuvent aussi être posés depuis l’intérieur.

Conseil n°7: Avoir un stock de vêtements chauds 🧣

vêtements chauds

En hiver dans les régions froides, porter des vêtements chauds en intérieur participera à votre confort et limitera vos besoins en chauffage sans électricité

Prévoyez donc des polaires souples, une seconde couette, des plaid et des chaussons bien chauds. Les chaussons sont importants, car un des moyens de perte de chaleur du corps se fait par conduction, ou autrement dit par contact direct avec une surface plus froide. Marcher sur un carrelage froid pieds nus augmentera donc votre refroidissement corporel. Des chaussons fermés en laine et cuir de mouton, et/ou des tapis au sol permettront de vous garder au chaud.

Conseil n°8: Choisir d’habiter dans une région chaude 🌴

Vivre sans électricité est plus simple dans une région dans laquelle il ne fait pas trop froid l’hiver. En effet, comme évoqué plus haut dans l’article, le chauffage est l’une des principales difficultés avec l’éclairage lorsque l’on n’a pas d’électricité. Si vous vivez dans une région avec une température qui ne descend pas en dessous de 0°C l’hiver, vous aurez donc moins besoin de chauffage et donc moins d’efforts à produire. Cela présentera néanmoins des difficultés pour le stockage des aliments, mais nous y reviendrons plus bas.

De plus, il faut noter que lorsque l’on n’a pas d’électricité, on a tendance à passer plus de temps à faire des activités extérieures. Il est donc important de vivre dans une région avec un climat pas trop froid, pour pouvoir sortir toute l’année. Ce point avait aussi été évoqué dans le guide pour vivre en autonomie sans travailler.

Conseil n°9: Eliminer les appareils électroniques progressivement 📱

Si vous êtes quelqu’un de très connecté, ne plus avoir de smartphone ou d’ordinateur peut vous procurer un grand vide. Un bon conseil lorsque l’on souhaite vivre sans électricité est d’éliminer progressivement tous les appareils qui nécessitent de l’électricité, pour avoir le temps de vous adapter et d’apprendre. 

Vous pouvez commencer par retirer votre télévision, puis le rasoir électrique, les lampes électriques, etc… Et peut-être finir par votre smartphone. Pensez aussi à prévenir vos proches de votre démarche, pour ne pas qu’ils s’inquiètent de ne plus avoir de nouvelles de vous !

Le stockage des aliments sans électricité, facile ou pas ?

stockage nourriture

L’utilisation d’un frigo sans électricité

Lorsque l’on souhaite vivre sans électricité, le stockage des aliments peut être une difficulté au début. En effet, vous n’avez pas la possibilité d’avoir un réfrigérateur électrique et devez opter pour un frigo sans électricité qui fonctionne avec du gaz.

Si vous ne souhaitez pas non plus avoir un réfrigérateur à gaz, et sauf si vous allez faire vos courses au jour le jour, il faudra opérer à quelques modifications dans vos habitudes alimentaires et de stockage.

Plus rudimentaire comme frigo sans électricité, il y a aussi le système du Pot Zeer, ou frigo autonome du désert. Ce système de conservation des aliments au frais vient du Nigéria. Il nécessite d’avoir du sable, 2 pots en terre cuite de tailles différentes et de l’eau. Pour faire fonctionner ce frigo sans électricité, il faut mettre le plus petit pot dans le grand et mettre du sable entre la paroi intérieure du grand pot et la paroi extérieure du petit pot. Ensuite, on humidifiera le sable entre les 2 pots. Grâce à l’évaporation de l’eau dans le sable, et les transferts de chaleur qui s’opèrent, il est possible de faire descendre la température dans le pot à 5°C.

Avoir une cave pour mettre ses aliments au frais

Dans un premier temps, et comme nous en avions déjà parlé dans l’article sur l’aménagement de la maison survivaliste, il est important que vous ayez une cave. La cave peut avoir plusieurs rôles, et dans notre cas elle permettra d’avoir un endroit frais et sec dans lequel stocker vos aliments. Vous ne pourrez pas y stocker des aliments sensibles comme la viande sans autre moyen de conservation complémentaire, mais cela ne peut qu’améliorer la conservation de votre nourriture.

Les alternatives au stockage des aliments par le froid

Même si le froid produit par un réfrigérateur ou un congélateur sont d’excellents moyens d’augmenter la durée de conservation d’aliments frais, il existe d’autres moyens:

  • Les traitements par la chaleur comme la pasteurisation, la stérilisation ou encore l’appertisation (pour la mise en conserves). L’appertisation est un savoir-faire essentiel lorsque l’on souhaite vivre en autonomie, puisque cela permet la préparation de conserves pendant plusieurs années.
  • Le conditionnement sous vide, permettant de réduire l’action de l’oxygène et le développement des microorganismes.
  • La déshydratation, qui est une méthode simple et peu coûteuse puisqu’elle peut être faite directement au soleil
  • Le saumurage, qui consiste à conserver les aliments en les plongeant dans un mélange d’eau, de sel et autres ingrédients.
  • Le confisage, qui consiste à cuire des aliments dans de la graisse animale avant de les enrober de sucre.
  • Le fumage, technique de conservation ancestrale des produits carnés (viandes et poissons) à travers l’action antiseptique et de déshydratation opérée par la fumée.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter toutes les méthodes de conservation des aliments sur economie.gouv.fr.

⚠️ Il est aussi important de connaître les aliments ayant naturellement une DLC très longue: Le miel, les fruits et légumes secs, le riz, chocolat, sirop, huile, épices, etc… Et ceux avec une bonne durée de conservation dans un endroit frais et sec comme les pommes de terre. Enfin, vous pouvez aussi stocker de la nourriture lyophilisée chez vous en cas de besoin.

Les autres difficultés lorsque l’on vit sans électricité

La communication avec ses proches, difficile sans électricité

A l’heure actuelle, la plupart des gens communiquent entre eux via leur smartphone, et généralement en utilisant des messageries de réseaux sociaux comme messenger, whatsapp, instagram ou autres. Même l’envoi de SMS a été délaissé au profit de ces applications !

Et cela ne concerne pas uniquement les plus jeunes générations, puisque même les anciens utilisent ces messageries numériques. Ainsi, sauf si vous faites un compromis sur le téléphone, vivre sans électricité diminuera drastiquement les contacts que vous avez avec vos proches. 

Vous n’aurez plus que 2 moyens pour leur parler: Les voir directement ou échanger des lettres. Ce peut être un soulagement pour certains, mais ce peut être très difficile pour d’autres !

Le suivi de l’actualité

radio

Même s’il est vrai que nous entendons aujourd’hui beaucoup trop d’informations inutiles, cela peut servir de connaître au moins l’actualité locale. Cela peut par exemple vous permettre d’être au courant de la présence d’éventuelles catastrophes naturelles locales comme des incendies ou autres. 

Connaître l’actualité peut aussi être intéressant si vous êtes de nature curieuse et que vous aimez connaître les tendances sociétales actuelles. Cela peut aussi servir pour connaître les évènements qui se préparent autour de chez vous. Mais dans tous les cas, ce n’est pas vital.

Une bonne solution pour se connecter de temps en temps au reste du monde dans une maison sans électricité, c’est l’utilisation d’une radio dynamo. Cette petite radio portable peut être rechargée en tournant la manivelle intégrée sur un de ses côtés. Certaines radios dynamos disposent aussi d’un système de recharge solaire.

Avoir de l’eau chaude sans électricité

Dans la plupart des habitations, l’eau est chauffée grâce à un chauffe-eau qui fonctionne comme une grande bouilloire: L’eau est chauffée grâce à une résistance électrique et un thermostat et stockée chaude pour les besoins de la journée. Ainsi, sans électricité, plus d’eau chaude ! Cela signifie que vous allez devoir prendre des douches froides, faire la vaisselle à l’eau froide, vous laver les mains à l’eau froide, etc…

Rassurez-vous, même s’ils sont moins pratiques, il existe plusieurs moyens d’avoir de l’eau chaude sans électricité:

  • En faisant un feu pour chauffer de l’eau dans une casserole ou une marmite sur votre poêle à bois
  • En utilisant l’énergie solaire, pas en utilisant un panneau solaire puisque nous parlons de systèmes sans électricité ici, mais en profitant de l’effet de serre. Pour ce faire, il vous suffit de placer une cuve remplie d’eau dehors sous serre pour qu’elle soit chauffée naturellement en été. Bien entendu, cette technique ne fonctionne pas en hiver.

La machine à laver manuelle sans électricité

Laver ses vêtements sans électricité peut paraître difficile au début, mais il s’agit en fait de l’une des tâches les plus simples. En plus de pouvoir faire votre propre lessive naturellement, vous pouvez utiliser une machine à laver sans électricité. Il existe plusieurs systèmes différents: Les modèles avec une manivelle que vous pouvez faire tourner avec vos bras, ou ceux reliés à un vélo qui permettent de faire tourner le tambour en pédalant. Et ensuite pour le séchage, il vous suffit bien sûr d’étendre votre linge sur un fil à l’extérieur (quand il fait sec) !

Pourquoi vivre sans électricité au 21ème siècle ?

Pour faire des économies

L’électricité représente une charge importante dans le budget des ménages. Pour une maison, il faut compter en général entre 250€ et 350€ de budget mensuel. L’augmentation des prix de l’électricité à venir due à l’augmentation de prix du gaz et à la fermeture de réacteurs nucléaires n’arrange pas les choses ! 

Vivre sans électricité permet donc d’économiser tout cet argent. Il y a aussi des coûts indirects que l’on évitera sans électricité: Puisqu’il n’y a pas ou moins d’eau chaude, les douches sont plus courtes et donc de l’eau est économisée, on n’aura pas besoin d’acheter d’appareils électroniques coûteux qui ont souvent une faible durée de vie, le fait de ne pas avoir accès à tout via internet limitera les envies d’achats compulsifs, etc…

Vivre sans électricité, c’est vivre avec moins de stress !

Sans électricité, beaucoup de sources de stress seront éliminées de votre quotidien. Vous pourrez vous offrir le bonheur de vivre avec la lumière du jour, de ne pas mettre de réveil (le rêve de beaucoup de gens !), de ne pas être dérangé via les notifications de votre téléphone, etc…

Egalement, vous n’entendrez pas les informations négatives qui tournent en boucle à la télévision, à la radio et que l’on peut même voir sur internet. Vous pourrez simplement vous concentrer sur votre quotidien et ce sur quoi vous avez un réel pouvoir.

Enfin, vivre sans électricité pousse à faire plus d’activités physiques en extérieur, à se promener, être en contact avec la nature, mieux dormir et plein d’autres activités bonnes pour la santé physique et mentale.

Pour réduire son impact environnemental

plantation arbres

Aucune source de production d’électricité n’est vraiment écologique ou sans risque. Concernant l’écologie, on ne s’attardera pas ici sur le gaz, le pétrole et le charbon, tout le monde sait ce qu’il en est.

Le nucléaire représentait environ 67% de la production d’électricité en France en 2020. Ce moyen de production a l’avantage de permettre une grande production d’énergie avec des émissions de CO2 très faibles, mais il possède aussi de grands inconvénients: Le nucléaire produit notamment des déchets qui seront radioactifs pendant des milliers d’années. De plus, personne n’a oublié les dangers humains que cela représente depuis les accidents de Tchernobyl et de Fukushima. D’ailleurs, je vous conseille de lire l’article sur les abri-anti-atomiques si ce n’est pas déjà fait pour survivre en cas d’incident nucléaire.

Enfin, concernant les énergies dites « renouvelables » telles que le solaire, l’éolien ou encore l’hydraulique, elles ont aussi leurs propres déchets et risques, même s’ils sont moins importants que les autres sources d’énergie. Par exemple, une éolienne nécessite énormément d’énergie pour sa fabrication, son transport, son démontage et son recyclage. Il faut 600 tonnes de béton coulés dans le sol pour pouvoir maintenir une seule éolienne de 150 mètres de haut, et 20 à 45 tonnes d’acier.

Pour une vie plus remplie !

Finalement, les écrans que l’électricité nous permet d’avoir nous donnent l’impression d’une vie diversifiée et remplie, alors que nous passons simplement notre temps à regarder un écran. Regarder un match de foot sur la télévision pendant 1h30, puis passer 1 heure sur instagram ou Youtube à regarder d’autres personnes voyager, cuisiner ou autres ne change rien à la nature de l’activité que vous êtes en train de faire: Vous avez passé 2h30 devant un écran à regarder les autres faire des activités !

Lorsque vous n’aurez plus d’écran, vous aurez réellement une vie plus remplie: Vous pourrez combler ce temps par des activités intellectuelles, sportives ou encore sociales. Vous pourrez entrer en contact avec plus de gens, et serez libéré de l’addiction que sont les écrans.

Un bon compromis: Produire son électricité

produire son électricité

Enfin et pour conclure, un bon compromis pour ne pas acheter d’électricité tout en profitant en partie du confort moderne, c’est d’avoir une petite production d’électricité à l’aide d’un panneau solaire et/ou d’une petite éolienne.

Cela vous permet par exemple d’avoir au moins un petit ordinateur que vous pouvez recharger, notamment pour pouvoir communiquer avec vos proches et pour faciliter certaines démarches administratives. C’est aussi utile pour pouvoir avoir de la lumière avec des ampoules électriques ou encore pour faire chauffer de l’eau pour votre douche.

Attention cependant, une petite installation solaire ne vous permettra pas de faire tourner de gros appareils (notamment ceux qui font plus de 75 watts) comme le lave-linge, l’aspirateur, des plaques électriques, etc… Une autre solution est aussi d’avoir un groupe électrogène en cas de besoin, mais cela consomme de l’essence.

Vous savez maintenant comment vivre sans électricité pour avoir plus d’autonomie et faire des économies. Comme vous avez pu le voir, cela comporte quelques inconvénients, en particulier au niveau du chauffage, de l’éclairage et de la conservation des aliments. Mais avec l’envie et de la persévérance, vous finirez par y arriver !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.