Le romarin, une plante sauvage comestible de bord de mer bien connue

10 Plantes Sauvages Comestibles de Bord de Mer

Partager cet article:

Robin Drilag

Vous habitez en bord de mer, où y êtes simplement de passage, et vous vous demandez si les plantes sauvages que vous rencontrez dans les sentiers sont comestibles ?

Dans cet article, vous allez découvrir le top 10 des plantes sauvages comestibles de bord de mer.

1. Obione faux pourpier

Obione
L'obione faux pourpier est une plante comestible de bord de mer

L’Obione faux-pourpier est un petit arbrisseau d’environ 50 cm de hauteur qui se développe principalement dans les prés salés en bordure de mer. On le repère assez facilement à ses feuilles opposées épaisses d’un vert assez pâle.

Ses feuilles charnues et comestibles se récoltent toute l’année. Elles ont une saveur salée et peuvent être consommées directement en salade. Vous pouvez aussi les cuire comme des légumes pour être servies en accompagnement d’un poisson.

Source: Jardiner – Le Monde

2. Salicorne

Canard et salicorne
Canard et salicorne

La salicorne est une plante maritime comestible halophile (qui aime le sel) que l’on trouve beaucoup en baie de Somme notamment. C’est une plante très riche en potassium, magnésium, calcium, phosphore et fer. On peut récolter ses tiges idéalement entre mai et juin.

La salicorne peut être utilisée comme un légume ou un condiment, pour accompagner un plat principal de poissons, mais aussi de viande blanche. Attention, car c’est une plante très salée : Il convient donc de ne pas rajouter de sel dans votre plat pour votre santé.

Aussi, si vous récoltez des salicornes un peu tard dans la saison, elles deviennent un peu plus amères. Il convient donc de les faire cuire quelques minutes dans de l’eau bouillante pour atténuer leur amertume.

Source: Cuisine à la française

3. Betterave maritime

Betterave maritime
Betterave maritime

La Betterave maritime est reconnaissable par sa hauteur de 30 cm à 80 cm, ses feuilles charnues et sa tige glabre parfois teintée de rouge. Si vous avez l’habitude de cultiver des betteraves dans un jardin, vous verrez qu’elle ressemble beaucoup aux betteraves cultivées. On la trouve principalement sur le littoral, dans les milieux sableux à caillouteux.

Comme pour les betteraves cultivées, tout est bon dans cette plante sauvage comestible de bord de mer : la racine blanche et charnue que l’on peut cuire ou manger crue (rappée), et les feuilles qui peuvent être mangées crues en salades ou  cuites.

En plus d’être comestible, la betterave maritime aurait des propriétés médicinales : propriétés laxatives contre la constipation et l’inflammation des voies urinaires.

Source: Jardinier Paresseux

4. Criste marine

Criste marine Plante sauvage comestible en bord de mer
Criste marine Plante sauvage comestible en bord de mer

La criste maritime est une plante sauvage de bord de mer pousse généralement sur les falaises et rochers en bord de mer. On la trouve donc souvent sur les côtes rocheuses de l’Océan Atlantique et de la mer Méditerrannée. Elle est parfois appelée « fenouil de mer » de part ses similitudes avec le fenouil et leur famille commune (famille des Ombellifères).

Ses feuilles peuvent être consommées crues en salade mais aussi cuites en accompagnement d’un plat avec des légumes.

En plus d’être une plante comestible, la criste marine aurait aussi des propriétés thérapeutiques dépuratives, diurétiques, et vermifuge.

Source: Zoom Nature

5. Romarin

Le romarin, une plante sauvage comestible de bord de mer bien connue
Le romarin, une plante sauvage comestible de bord de mer bien connue

Le romarin est une plante bien connue que l’on retrouve beaucoup en bordure de mer ou d’océan.

Vous pouvez le récolter toute l’année, mais il se récolte de préférence au printemps.

C’est une plante aromatique qui possède également de nombreux effets sur la santé. En effet, le romarin permettrait de soigner les rhumatismes lorsqu’il est utilisé en pomade, et il aurait des propriétés antioxydantes dépuratives et diurétiques lorsqu’il est consommé.

Source: CréaPharma

6. Câprier commun

Câpres
Câpres

Les câpriers sont des plantes comestibles bien connues, probablement les plus connus de la liste. On les retrouve très souvent dans les recettes méditerranéennes, avec les olives par exemple.

Le câprier est un arbrisseau épineux qui produit les fameux « câpres » comestibles. Vous pouvez en retrouver le long du littoral français. Les câpres sont obtenus en récoltant les boutons floraux encore verts qui sont ensuite confits dans du vinaigre.

Même s’il est possible d’en trouver à l’état sauvage, le mieux est de pouvoir cultiver par vous-même vos câpriers (La plantation peut avoir lieu au printemps ou en automne). Comme ça, si vous êtes un amateur de câpres, vous êtes presque sûr d’en avoir !

Source: Jardin Secrets

7. Aster maritime ou « Oreille de cochon »

L’Aster maritime (Aster tripolium) a besoin d’un sol salé pour se développer et pousse donc principalement dans les prés salés et marais salants sur le littoral.

Vous pouvez reconnaître cette plante comestible de bords de mer grâce à ses feuilles vertes avec une nervure centrale bien marquée. Elle se cueille d’avril à fin juillet, voire parfois jusqu’au mois d’octobre si une seconde pousse à lieu.

L’Oreille de cochon st comestible crue ou cuite à la poëlle surtout quand elle est jeune. On l’appelle aussi « Épinard de mer », en particulier dans la baie de Somme.

Source: Rustica Jardinage

8. Arroche maritime

Arroche maritime
Arroche maritime

L’arroche maritime, que l’on surnomme aussi parfois « Pourpier de mer » est un arbrisseau que l’on retrouve sur le bassin méditerranéen et sur le littoral atlantique. Comme toutes les plantes comestibles que l’on retrouve en bord de mer, elle résiste parfaitement au vent, au sable et au sel.

En plus d’être une plante maritime comestible, l’arroche maritime est aussi souvent utilisée comme plante ornementale dans les jardins des maisons en bord de mer.

Ses feuilles sont comestibles et peuvent être consommées crues en salades ou cuites en accompagnement d’un plat de poisson.

Source: Alsa Garden

9. Roquette de mer

La roquette de mer se trouve généralement sur le haut des plages. Elle est reconnaissable par sa racine pivotante avec de longues racines latérales, et par sa tige vert-grisâtre aux feuilles alternes. Elle se présente sous forme de touffes assez éparses et vivant seulement quelques mois, du début du printemps à l’autonme.

La racine et les jeunes feuilles de la roquette de mer peuvent être consommées en salades tout comme sa cousine cultivée. Attention, car son goût est très fort et ne fait pas souvent l’unanimité. Si certains l’aiment beaucoup, son amertume peut en repousser quelques uns !

Source: Zoom Nature

10. Griffes de sorcière

Carpobrotus edulis
Carpobrotus edulis

Le Carpobrotus, que l’on connait plus communément sous le nom de « Griffes de sorcière » ou encore de « figue marine » est une plante grasse sauvage comestible que l’on retrouve beaucoup en bord de mer.

Il s’agit d’une plante rampante, dont les feuilles sont vertes et charnues, et dont les jolies fleurs sont violacées.

Vous pouvez consommer son fruit charnu qui ressemble à une figue (d’où son surnom de figue marine). Quant à ses feuilles, il est mieux de les bouillir avant de les consommer pour mieux apprécier leur goût.

Mises en gardes sur la cueillette de plantes sauvages comestibles en bord de mer

Pour la santé: le sel

Attention, car nombre de ces plantes comestibles de bord de mer ont des teneurs en sel élevées. Il convient donc de ne pas trop en consommer pour les femmes enceintes, les personnes souffrant d’hyperthyroïdie ou de problèmes cardiaques.

La rareté des plantes

Certaines plantes sauvages comestibles sont rares et certains milieux dans lesquelles elles se trouvent sont protégés. Il convient donc de vous renseigner avant votre collecte sur la liste des plantes protégées sur l’INPN,

Egalement, il peut parfois y avoir des mesures locales, souvent écrites sur les panneaux à l’entrée des chemins. Attention donc à bien les lire avant votre cueillette.

Les sites souillés

Enfin, lorsque l’on cueille des plantes sauvages comestibles en bord de mer, il est important de regarder l’environnement dans lequel elles se trouvent.

En effet, certaines zones peuvent être polluées et ces pollutions peuvent se retrouver sur les plantes. De même, certaines zones peuvent être souillées par des bactéries, et il convient alors de bien laver les plantes sauvages comestibles avant de les magner. Dans les 2 cas, il vaudra bien entendu mieux choisir un meilleur lieu de collecte.

Vous en savez maintenant plus sur les plantes sauvages comestibles de bord de mer. Si vous en voyez d’autres à ajouter pour compléter la liste, n’hésitez pas à les mettre en commentaire de cet article. 

A bientôt!


Partager cet article:

1 réflexion sur “10 Plantes Sauvages Comestibles de Bord de Mer”

  1. Ping : Que Faire en Cas de Guerre Civile en France ? - Autonomie & Survivalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *