Retirer les feuilles mortes du sol

Comment Transformer une Pelouse en Potager Sans Retournement ?

Partager cet article:

Robin Drilag

Vous avez un coin de pelouse que vous avez envie de transformer en potager, et ce, sans retournement ? Cet article est fait pour vous !

Vous allez découvrir une méthode simple étape par étape pour transformer une pelouse en potager sans retournement.

Attention, car pour être réalisée au mieux, cette méthode doit être mise en place dès l’automne précédent la création de votre jardin. Bonne lecture !

Se faire un jardin fait partie des étapes vers la vie en autonomie. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter mon article pour vivre en autonomie sans travailler.

 1. Tondre votre pelouse à ras

Tondre la pelouse à ras
Tondre la pelouse à ras

La première étape consiste à tondre votre pelouse et à retirer tous les éléments grossiers qui s’y trouvent.

Ainsi, retirez les mauvaises herbes les branches, et tout ce qui pourrait gêner la création de votre potager.

Ensuite, vous pouvez tondre votre pelouse à ras. C’est important pour pouvoir bien transformer votre pelouse en potager sans retournement.

Pas besoin d’utiliser le réservoir de votre tondeuse: Vous pouvez laisser l’herbe fraîchement coupée sur place.

En se décomposant, elle contribuera à l’apport de matière organique et de nutriments pour les plantes comme l’azote. (Et j’imagine que si vous êtes sur ce blog, l’optimisation des ressources naturelles fait partie de vos objectifs 😉 !)

2. Faire un cadre pour votre potager sans retournement

Pour ma part, je suis un adepte d’avoir un petit cadre autour de mon potager pour bien le délimiter.

Pour celà, vous avez plusieurs possibilités:

  • Récupérer des planches de palettes que vous pourrez utiliser pour faire les rebords du potager
  • Utiliser des rondins de bois attachez les uns aux autres.
  • Acheter des planches et piquet dans le magasin spécialisé le plus proche

Cette étape est facultative, mais vous verrez qu’elle sera bien pratique, notamment pour ce que nous allons voir dans l’étape suivante.

3. Couvrir le sol pour le désherber

Etaler des feuilles mortes, paille, etc... C'est un portant pour transformer votre pelouse en potager sans retournement
Etaler des feuilles mortes, paille, etc... C'est un portant pour transformer votre pelouse en potager sans retournement

Récupérer des feuilles mortes et autres matières végétales

Ensuite, pour ne pas avoir sans cesse de l’herbe à repousser au milieu de vos légumes ou herbes aromatiques, il est conseillé de couvrir le sol pour le désherber.

Vous pouvez donc utiliser ce que vous avez à votre disposition pour cela: Tonte de pelouse, compost, fumier, paille, ou même carton.

Si vous n’avez pas ces éléments chez vous, vous pouvez tout simplement vous rendre en forêt et récupérer des sacs de feuilles mortes et matière organique.

En effet, cette opération  doit se faire au moins 6 mois avant la création de votre potager, c’est à dire pendant l’automne précédent le printemps durant lequel vous ferez votre plantation. Les feuilles mortes ne devraient donc pas être difficiles à trouver !

Étaler les feuilles sur 10-20 centimètres

Lorsque vous aurez choisi l’endroit où se fera votre potager sans retournement, vous pouvez étaler tout ces éléments pour former une couche d’au moins 10 centimètres à l’intérieur du cadre formé à l’étape précédente.

4. Mettre des cartons sur la couverture végétale

Étaler des cartons sur les feuilles mortes
Étaler des cartons sur les feuilles mortes

🛈 Prix sur knivesandtools: 26,00 

Une fois votre couverture de feuilles mortes, tontes de gazon ou autres matières végétales réalisée, l’idéal est de pouvoir étaler des cartons sur cette couverture.

Là encore, on fait dans la récup’ ! Vous pouvez faire un tour au super-marché du coin, à la déchetterie, dans une zone d’activité, etc... Le but étant de réunir suffisamment de cartons pour en couvrir intégralement votre futur potager. 

Cette couche de carton va ajouter une couverture supplémentaire pour étouffer les mauvaises herbes en dessous. Choisissez bien des cartons marrons, qui n’ont pas été peints et qui n’ont donc pas de produits toxiques sur eux.

Enfin, pour ne pas que les cartons s’envolent, vous pouvez mettre de briques out tout autre objet lourd dessus.

5. Laisser passer l’hiver

Les vers de terre vont travailler pour vous !
Les vers de terre vont travailler pour vous !

Voici l’étape la plus facile: Attendre que l’hiver passe ;-)!

Entre le moment où la dernière pierre sera posée sur le carton et le moment où vous ferez votre potager, verres et insectes vont travailler pour vous ! En particulier les verre de terre, qui en creusant des galeries vont travailler la terre.

D’ailleurs, les vers de terre seront vos meilleurs amis dans votre vie de jardinier ! N’hésitez pas d’ajouter du paillage et des feuilles mortes dans votre jardin tous les ans pour favoriser leur développement !

6. Découvrir le sol au printemps

Quand les beaux jours arrivent, vous pouvez retirer les cartons de votre futur potager et enlever les feuilles mortes ou la paille que vous aviez mis en automne. 

Vous verrez alors que l’herbe qui était en dessous a fané, et que la terre en dessous n’attend plus que vos fruits et légumes !

Vous pouvez aussi laisser une petite couche de matière organique ayant été travaillée pendant l’hiver, et planter vos fruits et légumes directement.

7. (facultatif) Aérer la terre

Retirer les feuilles mortes du sol
Retirer les feuilles mortes du sol

En fonction du type de terre…

2 options s’offrent maintenant à vous, généralement en fonction de votre type de terre:

  • Si le sol est argileux ou limoneux-argileux avec une forte teneur en limons fins, le mieux est d’aérer la terre avant de planter. Pour cela, utilisez plutôt une méthode douce avec une grelinette ou une fourche bêche par exemple.
  • Si le sol est plutôt sableux ou sablo-limoneux, il n’est en général pas nécessaire de le travailler.

Comment connaître la texture de votre sol ?

Pour information, si vous ne connaissez pas la texture de votre sol, vous pouvez la déterminer avec le test du boudin: Prélevez un morceau de terre et humidifiez le, puis réalisez un boudin avec:

  • Si vous n’arrivez pas à former un boudin, c’est que le sol est sableux
  • Si vous arrivez à faire un boudin mais pas le plier en un cercle, le sol est plutôt limoneux
  • Si vous pouvez plier le boudin jusqu’à faire un cercle, le sol est plutôt argileux

Si vous êtes plutôt visuel, c’est très bien expliqué dans la vidéo suivante:

8. Mettre vos plants dans votre jardin ou semer vos graines

Enfin, la dernière étape, celle que l’on attend tous: Mettre les plants en terre !

Pour celà, que votre sol ait été travaillé ou non, saisissez votre truelle de jardin ou autre outil du même genre pour faire un trou, et mettez y vos plants !

Ensuite, un arrosage régulier et de l’engrais au bon moment en fonction des fruits et légumes que vous cultivez vous assurerons une belle récolte.

Vous savez maintenant comment transformer une pelouse en potager sans retournement. N’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux pour aider vos amis à jardiner et à tendre vers l’autonomie :-).


Partager cet article:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *