Tente de survie SnugPak Ionosphere Shelter

Tente de Survie: Top 5 et Critères pour Choisir

Partager cet article:

Robin Drilag

Avoir une tente de survie est un outil de confort que vous ne regretterez pas s’il fait froid ou humide à l’extérieur.

La tente de survie vous permettra de vous isoler:

  • De la pluie
  • Du froid
  • Du vent
  • Des insectes
  • Des prédateurs

Ce confort, en conditions de survie, est inestimable. Il est donc toujours bon d’avoir une tente de survie lorsque l’on pratique le survivalisme.

Dans cet article, vous allez découvrir mon top 5 des tentes de survie et les critères pour les choisir.

Top 5 des tentes de survie pour le survivalisme

1. La tente de survie de secours

Tente de survie d'urgence
Tente de survie d'urgence

Je voulais vous parler en premier lieu de la tente de secours thermique: Une tente qui prend le moins de place possible et qui vous protégera du froid, du vent et de l’humidité.

C’est une tente que vous devez absolument intégrer dans votre liste de matériel de survivalisme. 

Elle pèse en général au maximum 200 grammes pour 4 cm d’épaisseur pliée, et fait plus de 2 mètres par 2 mètres une fois déployée. En plus, vous pouvez vous en procurer pour en général moins de 15 € !

Il vous suffit d’utiliser de la paracorde pour la faire tenir entre 2 arbres et vous constituer un abris imperméable à l’eau, au vent, aux insectes, etc…

🛈 Je vous conseille d’intégrer une tente de survie comme celle-ci dans votre voiture survivaliste et une autre dans votre sac d’évacuation.

2. La tente de randonnée ultralégère Geertop 

Tente de survivalisme Geertop
Tente de survivalisme Geertop

Voici une tente de survivalisme que j’aime beaucoup et que je présenterais comme étant le modèle évolué de la tente de survie basique présentée juste avant.

Cette tente de survie est aussi plutôt légère (même si elle est plus lourde que la tente de survie basique), elle fait 1,5 kilogramme.

L’avantage est qu’elle a une couleur camouflage, ce qui vous rend invisible de loin dès que le soleil commence à se coucher et qu’il fait plus sombre. Aussi, contrairement à de nombreux modèles du même style comme celle que l’on va voir au point suivant, cette tente de survivalisme vous donne la possibilité d’être assis à l’intérieur.

De plus, vous n’avez pas besoin de trouver 2 arbres pour y attacher votre paracorde comme pour la tente de survie basique, mais vous pouvez vous installer n’importe où.

3. La tente de survie SnugPak Ionosphere Shelter

Tente de survie SnugPak Ionosphere Shelter
Tente de survie SnugPak Ionosphere Shelter

Je voulais vous présenter ce type de tente très proche du sol comme ce modèle de la marque Snugpak car on le retrouve très souvent dans les magasins de randonnée et autres boutiques spécialisées.

Cette tente de survie est idéale pour faire du trekking. Etant très proche du sol, elle ne vous permet pas de vous assoir mais limite la prise au vent et a un encombrement minimal.

Ce type de tentes est bien pour des conditions de survie extrêmes avec une très forte exposition au vent et à la pluie, mais pas des plus confortables car il y a peu d’espace et on ne peut pas s’asseoir. Il peut arriver que vous aimiez lire ou écrire assis le soir avant de dormir, ce qui n’est pas possible avec ce type de tentes.

4. La tente de survivalisme avec hamac

Tente survivalisme hamac
Tente survivalisme hamac

Voici une alternative très pratique à la tente telle qu’on la connait avec le matelas et le sac de couchage: La tente hamac.

C’est une bonne alternative car elle vous apportera le confort d’un matelas, et vous serez complètement isolé du sol. Parfois, quand on monte sa tente de survie sur un terrain boueux ou humide, elle est très sale après et ce n’est pas très pratique de la plier et la transporter.

De plus, si vous êtes dans une région avec beaucoup de serpents et qu’il faut très chaud, vous ne pourrez pas ouvrir votre tente de survie au sol, alors que vous pourrez ouvrir votre hamac de survie.

🛈 Ce type de tentes associées à un hamac est une alternative idéale si vous pratiquez le survivalisme en forêt car vous n’aurez aucune difficulté à trouver des arbres pour vous installer. Dans les régions montagneuses avec peu d’arbres, on évitera ce type de tente de survie associée à un hamac pour choisir un des modèles parmi ceux présentés juste avant.

5. Tente de survie pour 2 personnes Kelty TN

Tente de survie dôme pour 2 personnes

Pour terminer ce top 5 des tentes de survie, je voulais vous présenter une tente utile si vous pratiquez le survivalisme en famille.

En effet, si vous pratiquez le survivalisme en couple ou même avec des enfants, il peut être bien d’avoir une seule et unique tente pour pouvoir communiquer plus facilement le soir.

Je vous conseille donc de choisir une tente type dôme dans laquelle vous pourrez vous asseoir.

Il existe des tentes dômes assez légères comme la Kelty TN en exemple sur la photo ci-dessus. Disons que vous devez éviter de dépasser 1,5 kg de tente/personne. Privilégiez également toujours une tente avec une très fore imperméabilité.

🛈 Pensez aussi au fait que si vous êtes 2 ou plus, cela signifie que vous avez plusieurs sac à dos. Ainsi, si il pleut dehors et que vous souhaitez mettre vos sacs de survie à l’intérieur, il vous faudra mieux prendre une tente avec 1 place supplémentaire que le nombre que vous êtes.

2. Les critères à regarder quand on achète une tente de survie

Qualité du tissu et durabilité

Si vous souhaitez pouvoir utiliser votre tente de survie pendant plusieurs années, il est important d’en choisir une avec un tissu de qualité.

Les toiles de tente sont généralement:

  • En Nylon ou Polyester: La lettre « D » donne l’indication de l’épaisseur et donc de la résistances de la tente. Par exemple, une tente en Polyester indiquée « 100D » sera plus résistante qu’une tente indiquée « 75D »
  • En Polycoton: Le polycoton est la gamme supérieure au polyester, et peut vous durer plus de 10 ans.
  • En coton: Les tentes en coton sont les plus résistantes, et le coton est la matière qui vieillit le mieux pour une toile de tente. Si vous avez le budget, n’hésitez donc pas à prendre une tente de survie avec une toile en coton.

🛈 La tente de survie doit être légère, donc même si le coton est une excellente matière pour la toile de tente, il ne sera pas la meilleure option pour mettre dans votre sac d’évacuation car il est assez lourd.

La saisonnalité

Vous verrez souvent que les tentes sont classées en fonction de leur saisonnalité:

  • 2 saisons: Printemps-été. Si vous habitez dans une région chaude et sèche et que vous n’avez pas le budget pour une tente 4 saisons, vous pouvez prendre une tente 2 saisons, mais ce n’est pas l’idéal car elles sont en général moins imperméables.
  • 3 saisons: Printemps-été-automne. Les tentes 3 saisons sont un bon compromis, car elles ont en général une très bonne imperméabilité tout en restant légère, mais elles ne permettent pas de protéger autant du froid et des conditions extrêmes hivernales qu’une tente 4 saisons.
  • 4 saisons: La tente 4 saisons est conçue pour résister aux conditions extrêmes telles qu’une très forte neige ou une pluie forte et incessante. Sous la neige, les tentes de mauvaise qualité vont s’alourdir et se déformer avec le temps, alors qu’une tente de qualité 4 saisons traversera les années sans bouger d’un poil.

La forme de la tente de survie

Tentes « Dôme »

Les tentes dômes sont des tentes pour la plupart autoportantes qui tiennent debout toutes seules. Ce sont des tentes stables et faciles à monter, avec des arceaux qui se rejoignent au centre de la tente.

Tente "dôme"
Tente "dôme"

🛈 Si vous pratiquez le survivalisme seul, les tentes dômes ne sont pas les plus pratiques ni les plus légères et ne seront donc pas votre meilleur choix. Elles peuvent être adaptées si vous êtes en famille, comme nous l’avons vu pour la dernière tente du top 5.

Tentes « Tipi »

Tente tipi
Tente tipi

Même s’il ne s’agit pas du meilleur modèle de tentes pour la survie, les tentes tipi ont l’avantage par rapport aux autres tentes qu’il est possible de se tenir debout à l’intérieur. Elles permettent aussi un bon écoulement de l’eau.

Tentes « tunnel »

Les tentes tunnel constituent la meilleure option pour le survivalisme en solitaire car elles sont peu encombrantes et légères, tout en ayant tous les avantages de protection d’une tente. Par contre ce sont des tentes non autoportantes, ce qui signifie qu’il faudra pouvoir les attacher au sol avec des sardines.

Tente tunnel
Tente tunnel

🛈  Pour plus de confort, je vous conseille de prendre une tente de survie type tunnel avec une partie suffisamment haute pour pouvoir vous asseoir. Ce sera pratique pour vous mouvoir.

Les tentes « Tarp »

Tente tarp
Tente tarp

Les tentes « Tarp » sont très utiles pour faire des sorties bivouacs quand le temps est très clément, car elles permettent d’avoir une protection à une pluie fine et au vent tout en restant très léger. Elles sont seulement composées d’une bâche et d’un ou deux piquets.

Imperméabilité

L’imperméabilité est l’un des premiers critères à regarder quand vous achetez une tente. Croyez-moi, en cas de fortes pluies, vous ne regretterez pas d’être au sec sous votre tente, et de ne pas avoir des gouttes de pluie qui commencent à s’infiltrer et à vous mouiller vous et votre sac.

En général, un traitement de surface par enduction est réalisé pour améliorer l’imperméabilité. Il peut s’agir d’enduction polyuréthane, d’enduction polyuréthane thermo-plastique, ou d’enduction silicone. Je ne vais pas entrer dans les détails ici, le mieux est simplement de regarder l’imperméabilité dans les caractéristiques de la tente que vous souhaitez acquérir.

Le poids

En particulier si vous souhaitez amener votre tente de survie avec vous avec votre sac d’évacuation, il faudra choisir la tente la plus légère possible tout en gardant une bonne imperméabilité et un bon confort. Pour emmener avec vous, vous devez éviter que votre tente ne dépasser les 1,5 kg. 

Si c’est pour mettre dans votre voiture survivaliste, dans ce cas vous pouvez monter légèrement en poids si celà améliore la qualité de la tente de survie.

La facilité de montage

Si vous êtes en conditions difficiles, il est préférable que vous ne passiez pas 1 heure à monter votre tente et à la démonter. Même si aujourd’hui la plupart des tentes sont pensées pour pouvoir être montées assez facilement, il en reste certaines qui ne sont pas évidentes à monter.

🛈  Si vous n’évez jamais utilisé votre tente, je vous conseille de vous entraîner à la monter le plus vite possible dans votre jardin. Ainsi, vous serez en mesure de la monter rapidement au moment venu.

Simple ou double paroi

Pour votre tente de survie, il faudra mieux choisir une tente double paroi si vous souhaitez l’utiliser toute l’année. La tente double paroi permettra de mieux conserver la chaleur quand il fait froid. Elle permet d’avoir les bénéfices d’une paroi extérieure non respirante très imperméable et ceux d’une paroi intérieure respirante mais non imperméable.

Choisir l’emplacement de sa tente de survie

Pour l’emplacement de votre tente de survie, l’idéal est de trouver un terrain:

  • Plat, pour ne pas vous retrouver la tête en bas 
  • Pas trop exposé au vent: Même si les tentes de survie permettent de bien résister au vent, il est toujours préférable de s’en protéger si vous en avez la possibilité.
  • Filtrant: S’il se met à pleuvoir, mieux vaut être sur un terrain qui n’absorbe pas trop l’eau tels qu’un terrain sableux ou caillouteux. Cela vous évitera de vous retrouver dans la boue après une nuit de pluie.
  • Non exposé aux risques naturels: Chute de pierres notamment en montagne, débordement de rivière, branches d’un gros arbre qui tombe, etc…

Egalement, en condition de survivalisme, mieux vaut trouver un endroit discret où vous n’êtes pas repérable de loin. Celà vous évitera d’avoir de la visite pendant la nuit, surtout que dans une tente (en particulier les tentes tunnel 1 personne), vous êtes vulnérable et comme pris au piège dans un filet.

Réglementation du camping sauvage avec votre tente de survie

Enfin, pour terminer cet article, je voulais faire un bref rappel sur la réglementation concernant le camping sauvage en France. La loi interdit le camping sauvage:

  • Sur les routes et les voies publiques
  • Dans les sites naturels classés ou en instance de classement
  • Dans les sites patrimoniaux remarquables classés
  • Aux abords des monuments historiques
  • Sur les rivages de la mer
  • À moins de 200 m des points d’eau utilisés pour la consommation

J’ai trouvé cette liste sur le site du gouvernement service-public, n’hésitez pas à la consulter au cas où il y aurait des mises à jour que je n’aurai pas vu: Liste des emplacements interdits pour le camping sauvage.

Vous savez maintenant tout sur les meilleures tentes de survie, sur les critères de choix d’une tente de survie et les endroits où il est autorisé de camper dans la nature.

Si vous avez vous même une expérience concernant une tente de survie, n’hésitez pas à le partager en commentaire de cet article.


Partager cet article:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *