Devenir survivaliste Rejoindre une communauté de survivalistes

Comment Devenir Survivaliste en France en 10 Etapes ?

Partager cet article:

Robin Drilag

Vous avez entendu parler du survivalisme, mais vous ne savez pas par où commencer pour devenir survivaliste ? En effet, ce n’est pas toujours facile d’avoir accès à une information claire sur le sujet.

Dans cet article, vous allez découvrir 10 étapes simples pour savoir comment devenir survivaliste. Nous verrons aussi quelques réponses aux questions souvent posées par les personnes souhaitant savoir comment devenir survivaliste à la fin de cet article.

Consultez notre kit de survie complet pour devenir survivaliste (44 équipements en 1 kit) sur la boutique:

Kit de survie - 44 équipements
Kit de survie - 44 équipements

1. Se former au survivalisme

Livre sur le survivalisme de Bertrand Vidal
Livre sur le survivalisme de Bertrand Vidal

La première étape et la plus accessible à tous est de se former. Pour cela, vous avez différentes possibilités: Vous pouvez suivre des chaîne Youtube sur le sujet, lire des livres, lire des articles de blog, échanger sur des forum, des groupes facebook, etc…

Voici par exemple une sélection de 3 chaînes Youtube que vous pouvez suivre pour vous former au survivalisme:

🛈  Je vous conseille en priorité les chaînes Youtube et les blogs pour vous former car vous allez pouvoir y trouver presque tout le contenu sur le sujet gratuitement.

Vic GN

Chaîne Youtube de Vic Survivaliste
Chaîne Youtube de Vic Survivaliste

Sur la chaîne Youtube de Vik GN, vous apprendrez de nombreuses choses au sujet du survivalisme et de l’autonomie, de la défense de votre domicile à la construction d’un abris en pleine nature. Je conseille vivement cette chaîne Youtube qui est par ailleurs suivie par plus de 28 000 amateurs de survivalisme.

ma ferme autonome

Chaîne Youtube ma ferme autonome
Chaîne Youtube ma ferme autonome

La chaîne Youtube « ma ferme autonome » est la référence sur Youtube en France en termes de vidéo au sujet de l’autonomie.

L’auteur (dont on ne voir pas le visage) y présente de nombreuses techniques pour améliorer son autonomie: Confection de confiture, rendre une eau polluée potable, survivre à une crise économique, etc…

Même si cette chaîne se veut surtout dédiée au gain d’autonomie, elle est aussi très instructive pour quiconque s’intéresse au survivalisme étant donné que ces 2 sujets se rejoignent sur de nombreux points.

lesurvivaliste – Vol West

Chaîne Youtube lesurvivaliste
Chaîne Youtube lesurvivaliste

Parmi les passionnés de survivalisme, et en particulier pour ceux qui le sont depuis longtemps, « Vol West » est probablement l’un des survivalistes les plus connus dans le milieu francophone même s’il n’habite plus en France.

Sur la chaîne Youtube de Vol West, vous pourrez notamment écouter son avis de spécialiste sur de nombreux sujets lors de ses émissions d’1 heure ou plus. Vous pouvez aussi y consulter des vidéos plus « mise en pratique » qui sont plus anciennes (vidéos d’il y a plus de 4 ans)

Se former au survivalisme avec les forum

France Survivalistes, le forum des survivalistes en France
France Survivalistes, le forum des survivalistes en France

Vous pouvez aussi vous former au survivalisme en rejoignant des forum, tels que le forum « France Survivalistes » qui aborde tous les sujets du survivalisme. Ce qui est bien, c’est que vous pourrez avoir les avis de nombreux pratiquants.

Vous avez également le forum « Survivalisme Attitude » sur lequel se trouvent de nombreux spécialistes aussi.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différents forums survivalistes, je vous conseille la lecture de mon article sur les forum survivalistes.

2. S’équiper

Devenir survivaliste – Couteau de survie

Devenir survivaliste: Couteau de survie
Devenir survivaliste: Couteau de survie

Le couteau est un des outils les plus indispensables lorsque l’on pratique le survivalisme. Il peut vous servir à bricoler, à cuisiner, à vous défendre, à fabriquer des armes, à chasser, etc… 

Il est donc important de choisir le bon couteau de survie, polyvalent et robuste.

Voici quelques critères pour choisir votre couteau de survie:

  • Taille maximale de 25 cm (S’il est trop grand il risque d’être trop encombrant et peu pratique pour toutes les utilisations)
  • Avoir une plate semelle (lame apparente sur le manche) car ceci vous permettra de taper dessus avec un marteau ou une pierre sans abîmer le manche.
  • Préférez une lame  en acier carbone car vous pourrez l’aiguiser facilement
  • Avoir un bon étui en cuir pour protéger la lame

🛈  Attention, si vous pratiquez le survivalisme en ville, préférez une pince multifonction à un couteau si vous vous constituez un kit de survie quotidien. Le port d’une arme blanche est en effet interdit en France.

Devenir survivaliste – Sac à dos

Devenir Survivaliste: Sac à dos de survie
Devenir Survivaliste: Sac à dos de survie

Le sac à dos de survie, ou « sac d’évacuation » est le sac dans lequel vous allez mettre tous vos équipements de survivaliste. L’idéal est d’avoir un sac de 50 litres à 80 litres de contenance.

Si vous êtes débutant, un sac à dos spécial randonnée fera parfaitement l’affaire pour mettre vos équipements de survivalisme.

🛈 Petite astuce pour le rangement de votre sac d’évacuation: A l’intérieur de votre sac, commencez par mettre en bas les éléments les plus lourds et en haut les éléments les plus légers. Cet agencement facilitera votre avancée.

Devenir survivaliste – Lampe frontale

Lampe frontale - Equipements survivalisme
Lampe frontale - Equipements survivalisme

La lampe frontale est un indispensable si vous voulez survivre dans la nature, et notamment si vous marchez en pleine nuit dans des endroits difficiles d’accès dans lesquels vous aurez besoin de vos 2 mains.

Vous pouvez facilement trouver des lampes frontales à Decathlon, en sachant que c’est un investissement dans lequel il vaut mieux ne pas vouloir trop économiser sur les prix: Une lampe frontale de qualité peut durer de nombreuses années.

Devenir survivaliste – De quoi allumer un feu

Devenir survivaliste: Briquet
Devenir survivaliste: Briquet

Firesteel, briquet, allumettes… Il est important d’avoir au moins un outil vous permettant de générer du feu.

Ainsi, en particulier si il fait froid dehors et que vous êtes amené à évoluer dans la nature, vous pourrez allumer un feu de camp facilement pour vous réchauffer.

Vous pourrez également manger des aliments chaud et même réchauffer de l’eau, ce qui peut faire du bien en situation de survie.

Devenir survivaliste – Sac de couchage

Devenir survivaliste: Le sac de couchage
Devenir survivaliste: Le sac de couchage

Très important pour votre confort: Le sac de couchage.

En effet, si vous êtes amené à de voir survivre en extérieur pendants plusieurs jours voire plusieurs semaines, il est important que vous puissiez vous reposer et bénéficier d’un sommeil réparateur.

Le sac de couchage doit être compact tout en assurant une bonne conservation de la chaleur.

🛈 Vous pouvez aussi avoir avec vous une couverture de survie qui est l’idéal pour réduire les pertes de chaleur. La couverture de survie est imperméable à l’humidité et au vent, et vous permettra de maintenir la température de votre corps à 37°C.

Devenir Survivaliste – Nourriture de survie

Boîtes de conserve: Nourriture de survie par excellence
Boîtes de conserve: Nourriture de survie par excellence

Si vous avez lu mon guide complet au sujet de la nourriture de survie non périssablevous savez déjà tout à ce sujet.

Pour rappel, dans des conditions de survie, le strict minimum calorique journalier se situe entre 1200 Kcal et 1500 Kcal (dans le cas où vous avez peu d’activité phyisque).

Vous devez donc prévoir dans votre sac de survie de quoi subvenir à vos besoins caloriques pendant au moins 48h.

Pansements – Compresses – Kit premiers secours

Devenir survivaliste: Kit de premiers secours
Devenir survivaliste: Kit de premiers secours

Dans une situation de survie, si vous vous baissez au sang et que vous n’avez aucun moyen de stopper l’hémorragie, vous pouvez vous trouvez dans une situation très compromettante dans laquelle vous pourriez y passer.

Pouvoir stopper la perte de sang est extrêmement important, au même titre que de pouvoir désinfecter une plaie qui pourrait s’aggraver si elle n’est pas soignée.

Il est donc très important d’avoir à votre disposition au moins de quoi pouvoir désinfecter et soigner une plaie.

Devenir survivaliste – la gourde

Devenir survivaliste: Gourde de survie
Devenir survivaliste: Gourde de survie

Sans nourriture, vous ne tiendrez pas longtemps. Sans eau, encore moins !

Il est donc essentiel d’avoir dans votre sac de survie une gourde remplie d’eau en inox.

Le mieux si vous en avez le budget est d’avoir une gourde filtrante avec laquelle vous pourrez filtrer de l’eau en pleine nature.

… Et d’autres encore

Nous avons fait le tour des équipements de survie strictement essentiels, sans lesquels vous ne pourrez pas survivre plus de 2 jours en situation de survie.

Bien sûr, cette liste est non exhaustive et chacun aura son équipement à rajouter pour la compléter, mais vous connaissez au moins les bases pour s’équiper pour devenir survivaliste.

N’hésitez pas à commenter cet article avec la liste de vos équipements essentiels à la survie pour partager votre expérience aux autres lecteurs.

3. Faire un stock alimentaire

Le stock alimentaire pour devenir survivaliste
Le stock alimentaire pour devenir survivaliste

C’est l’un des incontournables pour les survivalistes mais pas seulement: faire un stock alimentaire est la base pour tout citoyen prévoyant.

Ainsi, voici une liste de quelques essentiels à retrouver dans votre stock alimentaire:

  • Des sacs de riz et de pâtes
  • Des conserves de légumes et de fruits
  • Du sucre, du sel, et si vous avez de la place, des épices
  • Des fruits secs: noix, noisettes, amandes…
  • De la viande séchée
  • Des conserves variées de viande et de poisson
  • Des aliments pour vous faire plaisir: tablettes de chocolat, barre de céréales, etc…
  • Et évidement, des bouteilles d’eau

Alors, si vous n’avez toujours pas de stock alimentaire et souhaitez devenir survivaliste, n’attendez pas ! Dès la fin de la lecture de cet article écrivez une liste d’aliments que vous pourrez intégrer dans un début de stock alimentaire !

Ensuite, vous pourrez compléter votre stock alimentaire en ajoutant des boîtes de conserve ou autre par ci par là à chaque fois que vous irez faire les courses.

4. Aménager sa maison

Aménager votre maison survivaliste
Aménager votre maison survivaliste

Si vous n’avez pas encore lu mon article pour apprendre comment aménager une maison survivaliste, je vous conseille de prendre 2 minutes après cet article pour le lire. Vous y apprendrez des conseils à mettre en pratique directement dans votre domicile.

En particulier si vous souhaitez faire de votre domicile une base autonome durable dans laquelle vous allez rester même en cas de crise, il est important de bien l’aménager.

Pilier 1: La sécurité est essentielle dans une maison survivaliste

🛈 Comme souvent dans le survivalisme, on s’imagine qu’il s’agit d’une idée louche et extravaguante. Cependant, il n’y a rien de plus normal que de tout faire pour sécuriser son domicile contre les cambrioleurs par exemple.

Comme évoqué dans mon article sur l’aménagement d’une maison survivaliste, le premier point et probablement le plus important est de bien sécuriser votre maison.

Pour celà, il y a de nombreuses manières de le faire, et je vais encore vous rediriger vers un autre article que j’ai écris qui vous apprend comment faire fuir les cambrioleurs:

Article pour apprendre à faire fuir des cambrioleurs ici.

Entre autres, vous pouvez:

  • Avoir un chien de garde
  • Mettre un système d’alarme
  • Feinter une surveillance
  • Ajouter un éclairage solaire autour de la maison

Pilier 2: Rendre votre maison survivaliste autonome

Le deuxième pillier d’une maison survivaliste avec la sécurité, c’est l’autonomie. 

Pour devenir survivaliste, vous devez donc faire ens orte de rendre votre maison la plus autonome possible. Celà peut passer par l’ajout de panneaux solaires sur le toit de votre maison, par une meilleure isolation des fenêtres, par la mise en place d’un jardin, etc…

5. Rejoindre une communauté survivaliste

Devenir survivaliste Rejoindre une communauté de survivalistes
Devenir survivaliste: Rejoindre une communauté de survivalistes

Si vous souhaitez devenir survivaliste et acquérir un maximum de connaissances rapidement, côtoyer des gens qui ont de l’expérience dans le domaine du survivalisme est un excellent moyen.

Pour cela, je vous conseille vivement de rencontrer des personnes qui s’intéressent également au survivalisme, qui ont déjà de l’expérience ou simplement qui veulent devenir survivaliste comme vous.

De plus, en cas de crises majeure, avoir un carnet d’adresse d’amis et de connaissances qui s’intéressent aussi au survivalisme depuis longtemps est une excellente chose. Vous pourrez vous contacter pour savoir ce que chacun entreprend comme solution pour faire face à la crise, et ainsi enrichir ce que vous souhaitiez faire de votre côté.

Si vous souhaitez savoir comment rejoindre une communauté survivaliste en France, vous pouvez consulter mon article sur le sujet.

6. Cultiver sa propre nourriture

Cultiver sa propre nourriture pour devenir survivaliste
Cultiver sa propre nourriture pour devenir survivaliste

Entre autonomie durable et survivalisme, cultiver sa propre nourriture est à la fois une activité nécessaire et épanouissante.

Etre capable de produire ses propres ressources alimentaires pour soi et sa famille vous donne un sentiment d’accomplissement très fort.

Cultiver sa propre nourriture nécessite évidemment d’avoir de la surface et de bonnes connaissances. Pour celà, je vous conseille la lecture de mon article sur la vie à la campagne sans argent. Vous y découvrirez de nombreux conseils sur le choix d’un terrain fertile et du climat idéal pour produire sa propre nourriture.

🛈 En plus de vous permettre de faire face aux coups durs, produire votre propre nourriture vous permet d’économiser de l’argent. En effet, les dépenses liées à l’alimentation seraient aux alentours de 300€ par personne selon plusieurs articles. Celà fait déjà de belles économies si vous produisez votre nourriture vous même !

7. Avoir un véhicule adapté

Le véhicule survivaliste doit avoir 4 roues motrices
Le véhicule survivaliste doit avoir 4 roues motrices

Vous l’aurez compris, comme pour la majorité des points évoqués dans cet article de synthèse, vous pouvez retrouver mon article complet sur le choix d’un véhicule survivaliste ici.

Ce n’est pas du tout la priorité, mais c’est quelque chose auquel vous devez penser à un moment donner si vous souhaitez devenir survivaliste à 100%.

Le véhicule survivaliste peut soit vous permettre de rejoindre une base autonome durable en situation de crise, soit vous permettre d’être un « survivaliste » nomade.

N’oubliez pas de remplir votre voiture survivaliste avec du matériel de survie

Lorsque vous aurez choisi votre véhicule survivaliste, il va falloir faire en sorte de le remplir intelligemment de matériel de survie.

En effet, en cas de problème brutal comme une explosion près de votre domicile  par exemple, qui vous oblige à partir en vitesse, vous n’aurez pas le temps de remplir votre véhicule.

Celui-ci doit donc être prêt en permanence et contenir du matériel de survie (au moins le strict minimum). 

Au minimum, prévoyez donc une trousse de premiers secours, des conserves, un ou plusieurs sacs de couchages et une tente. Consultez mon article sur les véhicules survivalistes pour connaître la liste du matériel à intégrer dans un véhicule survivaliste.

8. S’entraîner à trouver sa nourriture dans la nature

Pissenlit
Le pissenlit est une plante sauvage comestible

Que vous soyez en capacité de produire votre propre nourriture ou non, il est important de savoir comment vous nourrir dans la nature si vous souhaitez devenir survivaliste.

La nature regorge de plantes sauvages que vous pouvez consommer si vous savez bien les identifier.

Il y en a même que vous connaissez à coup sûr: pissenlits, mûres, trèfle, orties, bambou, etc…

Attention tout de même à bien connaître les endroits dans lequels vous réalisez votre cueillette sauvage pour éviter de cueillir dans des lieux pollués.

De même, il est nécessaire d’étudier des flores d’identification des plantes sauvages et de ne pas y aller à l’aveuglette. Certaines plantes sont toxiques et leur consommation peut entraîner des troubles digestifs graves et même la mort.

9. S’entretenir physiquement

Pratiquer de l'escalade
Pratiquer de l'escalade

Avoir une bonne endurance et de la force est nécessaire dans la vie de tous les jours. Dans une situation de survie, c’est encore plus vrai !

Vous ne pourrez pas évoluer bien longtemps dans la nature si vous êtes incapable de marcher plus de 10 km ou de grimper aux arbres.

Je vous conseille donc de pratiquer une activité physique très régulièrement, au moins 2 fois par semaine. En plus de vous être utile pour devenir survivaliste, inutile de vous rappeler que l’activité physique aura de nombreux bienfaits sur votre santé et votre vie ! 

🛈 Si vous vous demandez quel(s) sport(s) pratiquer pour devenir survivaliste, je vous conseillerais les sports suivants:

  • Course à pieds
  • Musculation
  • Escalade
  • Natation
  • Boxe

10. Construire une base autonome durable

Base autonome durable
Base autonome durable

Enfin, le graal lorsque l’on souhaite tendre vers l’autonomie et le survivalisme, c’est d’avoir une base autonome durable.

Vous vous demandez peut être ce que celà signifie si vous êtes débutant dans le survivalisme: Une base autonome durable est un terme qui désigne une un refuge et son terrain agencés de sorte à produire votre propre énergie et votre propre nourriture.

Une base autonome durable se situe donc à la campagne et peut prendre tout simplement la forme d’une petite maison sur un terrain fertile avec une source d’eau à proximité.

🛈 Si vous n’avez pas de base autonome durable et que vous souhaitez en avoir une, voici quelques critères à valider pour faire le bon choix:

  • Ne pas être visible de la route et des chemins
  • Ne pas être à côté de zones à risques comme les centrales nucléaires
  • Avoir une source d’eau à proximité
  • Avoir une bonne terre
  • Avoir au moins 2000 m2 de terrain

Dernières informations si vous souhaitez devenir survivaliste

Pourquoi devenir survivaliste ?

Pourquoi devenir survivaliste
Pourquoi devenir survivaliste

Parce que la « philosophie » survivaliste est ce qu’il y a de plus naturel chez l’être humain, et qu’elle est aujourd’hui plus que jamais nécesssaire.

En effet, quoi de plus naturel pour l’être humain que d’être prévoyant et de faire en sorte d’avoir toutes les chances de son côté de survivre ?

Vous avez bien une assurance pour votre voiture, non ? Alors pourquoi ne pas avoir une assurance pour votre vie ?

Un mode de vie tout à fait naturel

Pendant la majeure partie de son ère, l’être humain s’est nourrit dans la nature, a produit son alimentation à l’échelle individuelle ou à l’échelle de petites communautés, a stocké de la nourriture, a fabriqué des armes pour se défendre, etc… Il n’y a que depuis l’époque moderne que l’être humain vit sans aucun contrôle de ses ressources alimentaires et de sa propre défense

Devenir survivaliste est aujourd’hui plus que jamais nécessaire

En plus d’être tout à fait naturel, devenir survivaliste est aujourd’hui plus que jamais nécessaire. En effet, l’économie mondialisée a entraîné le fait que toutes les ressources que nous avons proviennent de mega-structures imbriquées les unes dans les autres. Une partie de votre alimentation provient probablement de l’autre bout du monde, et c’est pareil pour les énergies dont nous dépendons.

Alors, que se passerait-il si un maillon de la chaîne lâchait, pour une raison X ou Y ?

Nous n’avons plus de contrôle sur rien. C’est pour celà, qu’aujourd’hui plus que jamais, il est nécessaire de tendre vers l’autonomie et le survivalisme.

Sans compter évidement les problèmes d’insécurité et de communautarisme dans notre pays, et le fait que de plus en plus d’intellectuels annoncent qu’une guerre civile pourrait provenir dans les prochaines années.

Faut-il s’armer pour devenir survivaliste ?

Faut il s'armer pour devenir survivaliste ?
Faut il s'armer pour devenir survivaliste ?

Non ce n’est pas nécessaire. De plus il est interdit de posséder une arme pour un particulier, sauf si vous avez un permis de chasse ou de tir sportif.

Cependant, vous pouvez avoir à votre domicile une arme blanche qui doit évidemment vous servir uniquement en cas de légitime défense. Les armes blanches sont faciles à obtenir, il peut s’agir de couteaux ou tout autres outils à lames.

🛈 Rappelez vous bien que même si vous pouvez avoir une arme blanche à votre domicile, le port d’arme hors de votre domicile est interdit. N’emportez donc jamais votre arme blanche avec vous si vous allez en ville par exemple.

Ainsi, même si de nombreux survivalistes vous diront qu’il faut s’armer, vous pouvez très bien mettre en place de nombreuses pratiques pour améliorer vos capacités de survie sans avoir besoin de vous armer.

Faut-il un bunker pour devenir survivaliste ?

Construire son bunker survivaliste en France dans un endroit bien caché
Faut-il un bunker pour devenir survivaliste ?

Non, il n’est pas nécessaire d’avoir un bunker pour devenir survivaliste bien entendu. Il s’agirait plutôt de la dernière étape que l’on franchit quand on est survivaliste, et encore, la plupart des survivalistes parmis les plus expérimentés ne compte pas acquérir de bunker survivaliste.

Souvent, quand on parle de survivalisme, on pense aux bunkers et aux armes à l’américaine. Même s’il est vrai qu’il existe quelques survivalistes « extrêmes » qui ont carrément un bunker, ce n’est évidemment pas le cas de la majorité des survivalistes.

Ainsi, si vous souhaitez en savoir plus sur les bunkers pour les survivalistes, sur leur coût, les entreprises qui les produisent, etc, je vous conseille la lecture de mon article sur les bunkers survivalistes.

🛈 On entend souvent aussi parler d’abri anti-atomique. Il faut savoir que tous les bunkers ne sont pas forcément anti-atomiques, mais il est possible d’avoir un bunker anti-atomique qui permet de se protéger des effets d’une explosion nucléaire.

Tout le monde peut-il devenir survivaliste ?

Oui, tout le monde peut devenir survivaliste s’il a vraiment l’envie. Et généralement il suffit juste de prendre conscience qu’une rupture de la normalité peut arriver à tout moment pour le devenir.

Egalement, vous n’avez pas nécessairement besoin d’y passer tout votre temps libre (sauf si le survivalisme devient votre passion !), quelques gestes du quotidient permettent d’améliorer vos chances de survie en cas de problème. 

Comme nous l’avons vu, des actions simples peuvent vous permettre de « devenir survivaliste »: Faire un stock alimentaire, sécuriser sa maison, s’instruire sur la nature, etc…

Le néo-survivalisme pour les urbains

Devenir survivaliste en ville
Devenir survivaliste en ville

Si vous souhaitez devenir survivaliste en habitant en ville, sachez que c’est tout à fait possible.

Pour avoir un aperçu complet de la pratique du survivalisme en ville, je vous conseille de lire mon article sur mes 7 conseils pour pratiquer le survivalisme en ville.

En bref, lorsque vous habitez en ville, il y a des choses que vous ne pouvez pas vraiment faire, comme produire votre propre nourriture par exemple.

De plus, la ville peut rapidement devenir un endroit hostile en cas de crise majeure, étant donné la forte densité de population qui s’y trouve et le communautarisme qui y règne.

En campagne, non seulement vous pourrez produire votre propre nourriture, mais en plus, il y a une unité plus forte entre les habitants. Les gens se connaissent beaucoup plus entre eux, et il y a moins de personnes qui sont complètement étrangères à la culture française, et qui dit moins de points communs, dit plus de risques d’être en opposition en cas de conflit.

Ainsi, comme vous le verrez dans mon article, je conseille en priorité pour les personnes habitant en ville de pouvoir avoir une porte de sortie pour aller s’établir à la campagne en cas de problème.

Devenir survivaliste avec ses amis ou sa famille

Devenir survivaliste en famille
Devenir survivaliste en famille

Enfin, dernière réflexion concernant le fait de devenir survivaliste: Nombreux d’entre vous ne vivent probablement pas seul(e)s et vont faire face à leur entourage dans leur quête vers l’autonomie et le survivalisme.

Si vous avez déjà lu mon article sur avec mes 10 conseils pour une famille survivaliste, vous savez probablement de quoi je veux parler.

Ainsi, pour devenir survivaliste en famille ou avec des amis, la pratique passera par plus d’échanges et d’activités communes. En particulier si vous vivez en famille, il est péférable que cette aventure soit vécue avec votre connjoint(e).

En effet, si vous projetez d’aménager votre maison pour la rendre plus « survivaliste » par exemple, vous aurez besoin de l’avis de votre famille. Mieux vaut donc leur en parler progressivement et trouver des aspects dans le survivalismes qui pourraient les intéresser, pour que eux aussi y prennent goût.

Je pense que le plus important est de leur parler dès le début des enjeux, car il est important qu’ils comprennent les raisons pour lesquelles devenir survivaliste est important.

Vous savez maintenant tout sur comment devenir survivaliste en France. Si vous avez repéré des choses à améliorer dans cet article, ou si vous voulez simplement nous pratager votre expérience, n’hésitez pas à le commenter.

A bientôt !

Robin


Partager cet article:

1 réflexion sur “Comment Devenir Survivaliste en France en 10 Etapes ?”

  1. Ping : Forum du Survivalisme Français: Important - Autonomie & Survivalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre exceptionnelle spéciale confinement !Bénéficiez de 40€ offerts sur votre kit de survie jusqu'au 30/11.

Ne manquez pas cette offre exceptionnelle. 

Cliquez sur le bouton ci-après pour consulter le kit de survie:

Offre exceptionnelle !40 € offerts jusqu'au 30/11